Cet article est extrait du n°10 de la revue Y, téléchargeable ici.

Harry Potter next génération, John et Sherlock mariés, la Communauté de l’anneau en chat… Tout ce que vous avez toujours voulu voir (sans forcément le savoir) se trouve dans le fanart. Le fanart, comme son nom l’indique, c’est l’ensemble des œuvres créées par et pour les fans à partir d’un livre, d’un film, d’une série, d’un jeu-vidéo, d’une BD, d’un groupe de musique, etc. Pour certains, le fanart se décline en fanfiction et fanvidéo, mais ici, c’est bien du phénomène artistique des dessins de fans de nos univers préférés qui sera exploré.

Le fanart, un véritable phénomène artistique ?

Le fanart c’est un peu une forme d’art hybride nouvelle génération : de l’art qui se nourrit essentiellement d’une autre forme d’art (littéraire ou visuelle). Pour autant, on ne peut pas reprocher aux fanartistes de partir d’un modèle, car après tout, quand Edouard Manet illustre Le Corbeau de Edgar Allan Poe, la démarche est bien la même. Cependant, le fanartiste n’est adoubé par ses pairs que par sa participation à une communauté de fans, de la même façon qu’un artiste n’est reconnu en tant que tel que par des institutions artistiques. En effet, le fanartiste à l’heure du numérique n’est pas celui qui gribouille la version manga de Hermione Granger, c’est celui qui numérise son œuvre, voir qui dessine directement sur tablette graphique, et la fait partager à son réseau via un blog, un forum, ou une galerie en ligne.

De l’art pour une communauté

Le partage est donc bien une des notions au cœur du fanart. Les fanartistes sont des gens pour qui l’expérience d’une œuvre ne s’arrête pas à la dernière ligne du livre ou au générique de fin du film. Un univers fictionnel n’a pas terminé d’être exploré tant que les fans ne l’ont pas décrété. De plus, le fanart permet de faire l’impossible : les mondes peuvent se croiser, des personnages de franchises différentes peuvent se rencontrer, et bien souvent, des couples plus improbables que ceux de la fiction canonique peuvent enfin s’embrasser !

Et nos fanartistes, elles en disent quoi ?

Andy est anglaise et termine le lycée, Barb est canadienne et travaille dans les sciences de l’informatique, et Phobs est russe et étudie l’animation visuelle. Toutes les trois ont pour point commun de dessiner à partir de leurs œuvres préférées. Andy a commencé très tôt en dessinant ses Barbies, et en grandissant elle a participé à d’autres communautés selon l’évolution de ses propres centres d’intérêts : « on me connaît particulièrement pour aller d’une communauté à une autre… mais c’est ce que j’aime faire ! Au moins je ne m’ennuie jamais et je peux toujours retourner dessiner les personnages que j’aime quand j’en ai envie ! ». Phobs est pour sa part  tombée dans le fanart avec Harry Potter et depuis elle dessine aussi beaucoup de personnages historiques. En ce moment, elle cherche à illustrer Le Silmarillion, le livre de Tolkien sur les origines de la Terre du Milieu, et elle rencontre un certain succès puisque sa version de Sauron a même inspiré des cosplays.  Barb a quant à elle un parcours moins régulier.  Grande fan de Doctor Who, elle avait dessiné les monstres du show anglais l’année dernière et avait reçu beaucoup de commentaires positifs sur son dessin. Comme une bonne partie d’entre nous, c’est avec impatience qu’elle a attendu la nouvelle saison de Sherlock. Elle a donc passé un certain temps sur les blogs consacrés au fanart de cette série : « alors un jour,  il n’y a pas si longtemps que ça, j’ai pris un cahier et quelques crayons de couleurs qui trainaient et j’ai décidé de dessiner. »  La démarche de Barb témoigne de son implication dans les différentes communautés de fans : « je vais m’intéresser à une série et je vais chercher d’autres personnes sur Internet (surtout sur Tumblr) pour en discuter. C’est généralement après ces discussions que j’ai envie de dessiner pour participer, pour apporter ma contribution. »

Ces filles dessinent énormément, et pas seulement du fanart, mais ce qu’elles aiment toutes c’est participer à la vie d’une communauté. Alors si vous n’avez jamais entré le nom de votre personnage préféré dans une barre de recherche quelconque, faites-le maintenant et partez à la découverte des contributions talentueuses de ces fanartistes.

Ou mieux, prenez un crayon, et joignez-vous à eux !

Pour découvrir un peu plus les fanartistes de ce numéro :

Phobs: http://melkorwashere.tumblr.com/ (pour ses dessins du Silmarillion) ; http://phobso.tumblr.com/ (pour ses autres dessins)

Andy: http://andysart.tumblr.com/ ; http://andythelemon.tumblr.com/

Barb: http://milkforthesouffles.tumblr.com/

 

Eléonore Duluc.

Eléonore Duluc

Eléonore Duluc

Rédactrice "Arts vysuels", passe autant de temps dans les musées que sur internet, pense que la culture compense l'absence de sommeil.
Eléonore Duluc

Written by Eléonore Duluc

Rédactrice "Arts vysuels", passe autant de temps dans les musées que sur internet, pense que la culture compense l'absence de sommeil.