Les yeux et les oreilles grands ouverts, on vous donne la liste des films à voir chaque semaine… avant même que nous les ayons vus ! Cette sélection purement subjective se base rigoureusement sur nos perceptions des affiches, bandes annonces, critiques lues dans la presse, sur internet et toutes autres informations sur lesquelles nous sommes tombés, de façon plus ou moins inopinée.

À voir parmi les sorties cinéma du mercredi 24 septembre 2014 :

Saint Laurent

Biopic français réalisé par Bertrand Bonello, avec Gaspard Ulliel, Jérémie Renier et Léa Seydoux (2h30).

Particularités ? Il s’agit du second biopic de 2014 consacré à Yves-Saint-Laurent, mais les deux films sont complètement différents. Pierre Bergé, compagnon du couturier, n’a pas donné son aval pour ce film. Ce film représentera la France aux prochains Oscars ! Cocorico !

Le synopsis : « 1967 – 1976. La rencontre de l’un des plus grands couturiers de tous les temps avec une décennie libre. Aucun des deux n’en sortira intact.« 

 

Elle l’adore

comédie française réalisée par Jeanne Herry, avec Sandrine Kiberlain, Laurent Lafitte et Pascal Demolon (1h45).

Particularités ? Le titre est une référence à « La groupie du pianiste » de Michel Berger. Il s’agit du premier long métrage de la réalisatrice Jeanne Herry, fille de Miu-Miu et Julien Clerc.

Le synopsis : « Muriel est esthéticienne. Elle est bavarde, un peu menteuse, elle aime raconter des histoires souvent farfelues. Depuis 20 ans, Muriel estaussi la première fan du chanteur à succès Vincent Lacroix. Avec ses chansons et ses concerts, il occupe presque toute sa vie.
Lorsqu’une nuit Vincent, son idole, sonne à la porte de Muriel, sa vie bascule. Elle est entrainée dans une histoire qu’elle n’aurait pas osé inventer.
« 

Rosemary’s Baby

Drame – film d’épouvante américain, réalisé par Roman Polanski, avec Mia Farrow, John Cassavetes et Ruth Gordon (2h16).

Particularités ? Il s’agit de la version restaurée du film sorti en 1968, adapté du roman éponyme d’Ira Levin, publiée en 1967. Les scènes intérieures ont été tournées dans des studios à Los Angeles, et les scènes extérieures à New York, devant le Dakota Building (devant lequel John Lennon a été assassiné). C’est l’actrice principale Mia Farrow, qui chante l’air de la bande originale du film. C’est le premier film américain dans lequel on entend « Shit » ! L’auteur du livre original a écrit, après le film, une suite, Son of Rosemary, qu’il a dédiée à Mia Farrow !

Le synopsis : « Malgré les conseils de leur vieil ami Hutch, Guy Woodhouse et sa jeune femme, enceinte, s’installent dans un immeuble new-yorkais vétuste, considéré par leur ami comme une demeure maléfique. Aussitôt, leurs voisins, Minnie et Roman Castevet, vieux couple d’Europe centrale, imposent leur amitié et leurs services. Si Guy accepte facilement ce voisinage, Rosemary s’en inquiète…« 

 

Get On Up

Biopic américain, réalisé par Tate Taylor, avec Chadwick Boseman, Nelsan Ellis et Viola Davis (2h19).

Particularités ? C’est en travaillant sur le film 8 Miles en 2000 que tate Taylor a eu l’idée de faire un biopic sur James Brown, homme qui a inspiré de nombreux jeunes. Le chanteur Aloe Blacc est acteur dans le film, il incarne un guitariste. Le producteur du film n’est autre que Mick Jagger !

Le synopsis : « Vous le connaissez sous de nombreux pseudonymes: «Monsieur dynamite», «Le parrain de la soul», «Le travailleur le plus acharné du show business». Préparez-vous à découvrir l’homme derrière la légende. Né dans une grande pauvreté en Caroline du Sud, au beau milieu de la grande dépression, en 1933, James Brown a survécu à une jeunesse émaillée d’abandon, d’abus sexuel, d’écoles de redressement et de prison. Personne ne lui a jamais appris les règles du jeu. Il était destiné à les briser. De son expérience de boxeur amateur ou de chanteur de rue, il a su canaliser chaque coup dur en un rythme qui se fit l’écho de sa rage de vivre. Il est devenu un des interprètes les plus influents qui marquèrent la scène soul ou funk, et l’artiste le plus samplé de l’histoire continue d’inspirer la plupart des artistes reconnus aujourd’hui.« 

 

Refroidis

Film d’action norvégien, réalisé par Hans Petter Moland, avec Stellan Skarsgärd, Bruno Ganz, Päl Sverre Valheim Hagen (1h56).

Particularités ? La question de la « vengeance » intéresse le réalisateur depuis très longtemps, c’est donc l’une des thématiques principales de ce film, à mi-chemin entre film d’action, thriller et comédie. La température a atteint -30°c pendant le tournage, alors que les comédiens jouaient en costume.

Le synopsis : « La Norvège, l’hiver. Nils, conducteur de chasse-neige, tout juste gratifié du titre de citoyen de l’année, apprend le décès de son fils par overdose. Réfutant cette version officielle, il se lance à la recherche des meurtriers, et va se forger une réputation de justicier anonyme dans le milieu de la pègre. Si la vengeance est un plat qui se mange froid, la sienne sera glacée !« 

Ne tombez pas dans le piège, n’allez pas voir :

Brèves de comptoir

Pourquoi ? Parce que pour bien découvrir les brèves de comptoir, ces phrases entendues dans les bars et que Jean-Marc Gourio publie depuis 1988, il faut avant tout les lire ! Entre amis, dans les transports, aux toilettes ou avant de s’endormir, LISEZ les Brèves de Comptoir, et OFFREZ les à vos amis. Succès garanti !

brevesdecomptoir-larevuey

Et si vous l’avez loupé la semaine dernière :

Sin City : J’ai tué pour elle

Thriller et film d’action américain, réalisé par Frank Miller et Robert Rodriguez, avec Eva Green, Josh Brolin et Jessica Alba (1h42).

Particularités ? Johnny Depp devait incarner l’un des rôles principaux, mais il a décliné à cause de son emploi du temps déjà trop chargé. 8 ans séparent ce film du premier Sin City. Le film a été tourné en 3D native. Il faut donc absolument le voir en 3D, le rendu des illustrations de Frank Miller y est tout simplement magnifique.

Le synopsis : «Dans une ville où la justice est impuissante, les plus désespérés réclament vengeance, et les criminels les plus impitoyables sont poursuivis par des milices.
Marv se demande comment il a fait pour échouer au milieu d’un tas de cadavres. Johnny, jeune joueur sûr de lui, débarque à Sin City et ose affronter la plus redoutable crapule de la ville, le sénateur Roark. Dwight McCarthy vit son ultime face-à-face avec Ava Lord, la femme de ses rêves, mais aussi de ses cauchemars. De son côté, Nancy Callahan est dévastée par le suicide de John Hartigan qui, par son geste, a cherché à la protéger. Enragée et brisée par le chagrin, elle n’aspire plus qu’à assouvir sa soif de vengeance. Elle pourra compter sur Marv…
Tous vont se retrouver au célèbre Kadie’s Club Pecos de Sin City…
»

Bonne séances et à la semaine prochaine !

 

Paola Vavasseur
Me trouver :

Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !
Paola Vavasseur
Me trouver :

Written by Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !