Les yeux et les oreilles grands ouverts, on vous donne la liste des films à voir chaque semaine… avant même que nous les ayons vus ! Cette sélection purement subjective se base rigoureusement sur nos perceptions des affiches, bandes annonces, critiques lues dans la presse, sur internet et toutes autres informations sur lesquelles nous sommes tombés, de façon plus ou moins inopinée.

À voir parmi les sorties cinéma du mercredi 1er octobre 2014 :

Tuer un homme

Thriller – drame chilien, réalisé par Alejandro Fernández Almendras, avec Daniel Candia, Alejandra Yáñez et Daniel Antivilo (1h24).

Particularités ? Le réalisateur est également le scénariste et le chef monteur du film. L’histoire est inspirée d’un fait divers chilien. 

Le synopsis : « Jorge est un homme honnête qui travaille dur pour faire vivre sa famille. Une nuit, il se fait insulter par une bande de jeunes gens, menée par un ancien délinquant du quartier. Son fils se fait à son tour agresser. La crainte et l’angoisse envahissent peu à peu la famille dont le quotidien devient infernal.« 

 

The Tribe

Drame néerlando-ukrainien réalisé par Myroslav Slaboshpytskiy, avec Grigoriy Fesenko, Yana Novikova et Rosa Babiy (2h12).

Particularités ? Ce film met en scène des sourds-muets : on n’y entend donc aucune parole, et il n’y a pas de sous-titres. Cependant il est compréhensible de tous, y compris de ceux qui n’ont aucune notion de langue des signes. Le langage du corps est universel, ce film le prouve. Les acteurs sont des néophytes, tous sourds…

Le synopsis : « Sergey, sourd et muet, entre dans un internat spécialisé et doit subir les rites de la bande qui fait régner son ordre, trafics et prostitution, dans l’école. Il parvient à en gravir les échelons mais tombe amoureux de la jeune Anna, membre de cette tribu, qui vend son corps pour survivre et quitter l’Ukraine. Sergey devra briser les lois de cette hiérarchie sans pitié.« 

 

 

Horns

Thriller-drame-fantastique américain, réalisé par Alexandre Aja, avec Daniel Radcliffe, Max Minghella et Joe Anderson (1h59).

Particularités ? C’est l’adaptation du roman éponyme de Joe Hill… qui est le fils de Stephen King ! Pour les décors, le réalisateur s’est inspiré du célèbre Twin Peaks de David Lynch. Parmi les titres de la bande originale, on retrouve du David Bowie, Pixies, Marilyn Manson ou encore Nirvana.

Le synopsis : « Soupçonné d’avoir assassiné sa fiancée, rejeté par tous ceux qu’il connaît, Ignatius a sombré dans le désespoir. Un matin, il se réveille avec une paire de cornes sur la tête. Celles-ci lui donnent un étrange pouvoir, celui de faire avouer leurs plus noirs secrets aux gens qu’il croise. Ignatius se lance alors à la recherche du véritable meurtrier…« 

 

 

Ne tombez pas dans le piège, n’allez pas voir :

Tu veux ou tu veux pas

Pourquoi ? Parce que rien que quand on lit le titre, on a la foutue chanson de Marcel Zazini dans la tête.

Et si vous l’avez loupé la semaine dernière :

Get On Up

Biopic américain, réalisé par Tate Taylor, avec Chadwick Boseman, Nelsan Ellis et Viola Davis (2h19).

Particularités ? C’est en travaillant sur le film 8 Miles en 2000 que tate Taylor a eu l’idée de faire un biopic sur James Brown, homme qui a inspiré de nombreux jeunes. Le chanteur Aloe Blacc est acteur dans le film, il incarne un guitariste. Le producteur du film n’est autre que Mick Jagger !

Le synopsis : « Vous le connaissez sous de nombreux pseudonymes: «Monsieur dynamite», «Le parrain de la soul», «Le travailleur le plus acharné du show business». Préparez-vous à découvrir l’homme derrière la légende. Né dans une grande pauvreté en Caroline du Sud, au beau milieu de la grande dépression, en 1933, James Brown a survécu à une jeunesse émaillée d’abandon, d’abus sexuel, d’écoles de redressement et de prison. Personne ne lui a jamais appris les règles du jeu. Il était destiné à les briser. De son expérience de boxeur amateur ou de chanteur de rue, il a su canaliser chaque coup dur en un rythme qui se fit l’écho de sa rage de vivre. Il est devenu un des interprètes les plus influents qui marquèrent la scène soul ou funk, et l’artiste le plus samplé de l’histoire continue d’inspirer la plupart des artistes reconnus aujourd’hui.« 

Bonne séances et à la semaine prochaine !

Paola Vavasseur
Me trouver :

Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !
Paola Vavasseur
Me trouver :

Written by Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !