Un city break en Scandinavie, ça vous tente ? La revue « Y » a passé quelques jours à Stockholm, ville cosmopolite qui ne se résume heureusement pas qu’à Ikea… (même si on aime bien Ikea !)

44

A bord d’une navette fluviale… (Copyright Claire Faugeroux)

 

Tout d’abord, combattons les clichés : non, il ne fait pas un froid polaire à Stockholm, et on peut s’en sortir financièrement avec quelques bons plans (le coût de la vie reste inférieur à celui de Londres), notamment en réservant à l’avance le voyage sur une agence en ligne. Vous pouvez quasiment réserver une auberge de jeunesse les yeux fermés : propreté, déco, bonne situation… peu de mauvaises surprises à l’arrivée.

Stockholm se découpe en plusieurs îles, qu’on rejoint assez facilement en métro ou en navette fluviale. La ville est active et chaleureuse : les Suédois sont tous « fluent in English », vous n’aurez donc aucun mal à vous faire comprendre si vous maîtrisez la langue de Shakespeare. Les couleurs pastel et rougeoyantes des bâtiments, et les œuvres d’art surprenantes que sont… les stations de métro, tranchent avec le gris du ciel.

Détour touristique oblige, Gamla Stan, la « vieille ville », fait oublier qu’on se trouve dans une capitale. Les ruelles pavées, les boutiques branchées et les petits restos gastronomiques, font de ce centre un nid à touristes, certes, mais un nid qui a du charme ! On pourrait (presque) oublier Buckingham Palace en assistant à la relève de la garde, de bleu vêtue et à cheval, à 12h15 devant le Palais Royal. Mais si on ne s’appelle pas Stéphane Bern, le musée Nobel se présente comme une alternative intéressante : ce petit musée, interactif et ludique, présente la naissance du prix et les plus belles inventions imaginées par l’Homme.

Gamla Stan (Copyright Claire Faugeroux).

Gamla Stan (Copyright Claire Faugeroux).

Pour une après-midi plus branchouille (attention, le samedi les magasins ferment tôt !), direction Södermalm, Hornstull Strand pour sortir le soir en été, et les magasins 10 Swedish Designers, Acne, Sneakersnstuff, pour ceux et celles qui veulent se vêtir à la mode suédoise sans passer par H&M.

Djurgården, « l’île des musées », offre un spectacle assez impressionnant de divertissements pour tous les publics, en particulier pour les plus jeunes. On retient surtout le musée Vasa, ce vaisseau gigantesque qui coula en quelques minutes le jour de son appareillage en 1628, faisant entre 30 et 50 victimes (oui, c’est con). Pour mieux comprendre la culture suédoise, on vous conseille aussi de passer au moins une demi-journée à Skansen, un beau musée à ciel ouvert qui comprend un zoo peuplé d’animaux nordiques (élans, rennes et bébés lynx qu’on aimerait adopter sur-le-champ), des maisons de bois de différentes époques, des démonstrations d’artisanat et des salons de thé où vous devrez faire honneur aux Suédois en profitant d’une pause fika (thé ou café accompagné d’une pâtisserie, miam !).

Autre musée passionnant, celui de la technologie, le Tekniska Museet sur l’île de Östermalm : pour les nostalgiques de « C’est pas sorcier », les geek et ceux qui ont encore une âme d’enfant, ce musée initie aux évolutions technologiques à travers différentes attractions (jeux, bornes, cinéma 4D…). Un mini-Futuroscope pensé avec intelligence, qui comprend des expositions temporaires assez cool (pour voir la programmation : www.tekniskamuseet.se). Pour les férus de gastronomie, faites aussi un tour à Saluhall, le marché couvert de la ville… spécialités garanties ! On vous laisse découvrir, mais si vous aimez les rennes, évitez peut-être certains stands.

Nos bons plans :

Restaurants : en Suède, on parlera de vrai « bon plan » lorsque le prix d’un plat est en-dessous de 100 couronnes (moins de 10,50 euros), heureusement, il en existe et on vous en donne déjà deux dans le quartier le plus prisé, Gamla Stan : Grillska Husets Konditori (un esprit « cantine » bobo qui affiche un bon rapport qualité/prix) et Hermitage, petit resto vegan et végétarien qui plaira même aux carnivores, avec une formule à volonté très intéressante et riche en saveurs. Le resto comporte une petite terrasse avec des plaids bien chauds à chaque chaise, pour faire comme les Suédois : profiter au maximum du soleil, quelque soit la saison !

Pour y aller : avec la compagnie scandinave SAS (www.flysas.com), il faut compter environ 350 euros A/R pour un week-end en avril. La compagnie propose des prix plus attractifs pour les moins de 26 ans : à partir de 155 euros pour la même période ! Pensez aussi aux sites de réservation en ligne (Expedia, Opodo…) qui permettent de réduire, parfois considérablement, le prix du billet d’avion et de la chambre d’hôtel.

Vous voulez découvrir nos autres articles Voyages ? Cliquez sur les icônes dans la carte ci-dessous, vous trouverez les liens des articles correspondants !

Claire Faugeroux

Claire Faugeroux

"Y" dans l'âme, fermement décidée à prouver que sa génération a construit sa propre culture, nez collé aux écrans... ou pas !
Claire Faugeroux

Written by Claire Faugeroux

"Y" dans l'âme, fermement décidée à prouver que sa génération a construit sa propre culture, nez collé aux écrans... ou pas !