À moins d’avoir vécu sur une planète lointaine, vous n’avez pas pu passer à côté du Spritz, véritable pépite gustative tout droit venue de Venise et qui débarque peu à peu dans tous les bars français, voire européens.

Ce cocktail frais et léger, que nous avons élu en toute subjectivité « cocktail de l’été 2015 », est un fin mélange de Proseccovin blanc effervescent italien, d’eau gazeuse et, généralement d’Apérol. Cet alcool orange est né au début du XXème siècle de l’imagination des frères Barbieri, qui eurent l’ambition de créer le spiritueux le plus léger du monde, véritable défi technique pour l’époque.

Quasiment un siècle plus tard, l’Apérol est consommé en Italie et ailleurs, notamment en France, où il est particulièrement apprécié en tant que base de cocktail pour le Spritz ! Il est doux et très fruité, avec des arômes d’agrumes et d’épices.

Moins connu, son cousin le Campari est également utilisé pour certains Spritz. Classé dans la même catégorie « amaro » il est radicalement différent en termes de saveurs. En effet, ce dernier est beaucoup plus amer et puissant en bouche, et pourra surprendre beaucoup d’entre vous si vous êtes habitués à la rondeur du Spritz à l’Apérol.

Astuce pour savoir si votre Spritz est à l’Apérol ou au Campari, c’est simple, fiez-vous à sa couleur. S’il est orange c’est Apérol, s’il est rouge c’est Campari… Bref, assez papoté, on passe aux choses sérieuses !

Le « Spritz Dolce » un Spritz doux, à l’Apérol : 

Dans un grand verre à vin rempli à ras bord de glaçons, versez :

– 4 cl d’Apérol,

– 6 cl de Prosecco,

– 1 trait d’eau pétillante,

– Et décorez le tout avec une demi tranche d’orange !

Borgo_LaRevueY7

Le « Spritz Bitter » un Spritz plus amer, au Campari : 

Dans un grand verre à vin rempli à ras bord de glaçons, versez :

– 4 cl de Campari,

– 6 cl de Prosecco,

– 1 trait d’eau pétillante,

– Et décorez le tout avec une rondelle de citron !

CaféMartini_LaRevueY2

Testez les deux, ça vaut vraiment le coup, afin de vous faire votre propre opinion. Pour ma part, étant très adepte des saveurs toniques et amères, j’ai une petite préférence pour le Spritz Bitter, au Campari.

Et pour finir, puisqu’on a pas toujours tout ce qu’il faut à la maison, voici quelques petits endroits sympas où déguster cet apéro en toute tranquillité :

Le Café Martini (où vous pourrez d’ailleurs choisir entre Apérol et Campari !)

Borgo Delle Tovaglie (une terrasse cachée dans un magasin d’accessoires de maison à l’italienne)

Obermama (le tout nouveau restaurant italien branché, dans le quartier Oberkampf)

Les Niçois (Resto de tapas très très sympa, pour les petits budgets)

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Benoit Gisbert-Mora
Trouvez-moi

Benoit Gisbert-Mora

Passionné de musique et avide de tendances, spécialiste food & drink !
Benoit Gisbert-Mora
Trouvez-moi

Les derniers articles par Benoit Gisbert-Mora (tout voir)

Written by Benoit Gisbert-Mora

Passionné de musique et avide de tendances, spécialiste food & drink !