Les yeux et les oreilles grands ouverts, on vous donne la liste des films à voir chaque semaine… avant même que nous les ayons vus ! Cette sélection purement subjective se base rigoureusement sur nos perceptions des affiches, bandes annonces, critiques lues dans la presse, sur internet et toutes autres informations sur lesquelles nous sommes tombés, de façon plus ou moins inopinée.

À voir parmi les sorties cinéma du mercredi 17 juin 2015 :

La résistance de l’air

Drame français réalisé par Fred Grivois, avec Reda Kateb, Ludivine Sagnier et Johan Heldenbergh (1h38).

Le synopsis : « Champion de tir au fusil, Vincent mène une vie tranquille entre sa femme et sa fille. Jusqu’au jour où des problèmes d’argent l’obligent à remettre en cause ses projets et menacent l’équilibre de sa famille. Une rencontre au stand de tir avec Renaud, personnage aussi séduisant qu’énigmatique, lui promet une issue grâce à un contrat un peu particulier. Dès lors, Vincent met le doigt dans un engrenage des plus dangereux… »

Particularités ? Le film est inspiré d’un documentaire de 1964 : « Tokyo Olympiad ». Le scénario a été écrit pour avoir Reda Kateb en rôle principal. Pour entrer au mieux dans ce rôle ce dernier a d’ailleurs suivi un stage d’entrainement au tir avec le GIGN. Fred Grivois réalise ici son premier film, après avoir travaillé sur des publicités et clips ainsi qu’avec Jacques Audiard.

 

Vice Versa

Comédie d’animation américaine réalisée par Pete Docter, avec Amy Poehler, Bill Hader et Mindy Kaling (1h34).

Le synopsis : « Au Quartier Général, le centre de contrôle situé dans la tête de la petite Riley, 11 ans, cinq Émotions sont au travail. À leur tête, Joie, débordante d’optimisme et de bonne humeur, veille à ce que Riley soit heureuse. Peur se charge de la sécurité,  Colère s’assure que la justice règne, et Dégoût empêche Riley de se faire empoisonner la vie – au sens propre comme au figuré. Quant à Tristesse, elle n’est pas très sûre de son rôle. Les autres non plus, d’ailleurs… Lorsque la famille de Riley emménage dans une grande ville, avec tout ce que cela peut avoir d’effrayant, les Émotions ont fort à faire pour guider la jeune fille durant cette difficile transition. Mais quand Joie et Tristesse se perdent accidentellement dans les recoins les plus éloignés de l’esprit de Riley, emportant avec elles certains souvenirs essentiels, Peur, Colère et Dégoût sont bien obligés de prendre le relais. Joie et Tristesse vont devoir s’aventurer dans des endroits très inhabituels comme la Mémoire à long terme, le Pays de l’Imagination, la Pensée Abstraite, ou la Production des Rêves, pour tenter de retrouver le chemin du Quartier Général afin que Riley puisse passer ce cap et avancer dans la vie… »

Particularités ? Au cinéma ce film sera précédé d’un court métrage d’animation des studios Pixar, se déroulant à Hawaï. C’est un film très étonnant et intéressant, autant pour les enfants que pour les adultes. Pour preuve, il est encensé par toute la critique et a été présenté hors-compétition au Festival de Cannes 2015 ! Les voix françaises sont interprétées par Gilles Lellouche, Charlotte Le Bon, Mélanie Laurent, Pierre Niney et Marilou Berry, entre-autres. Pas dérangeant à voir en français, donc !

Valley of love

Drame français réalisé par Guillaume Nicloux, avec Isabelle Huppert, Gérard Depardieu et Dan Warner (1h32).

Le synopsis : « Isabelle et Gérard se rendent à un étrange rendez-vous dans la Vallée de la mort, en Californie. Ils ne se sont pas revus depuis des années et répondent à une invitation de leur fils Michael, photographe, qu’ils ont reçue après son suicide, 6 mois auparavant. Malgré l’absurdité de la situation, ils décident de suivre la programme initiatique imaginé par Michael… »

Particularités ? Il était en compétition officielle au Festival de Cannes 2015. La dernière fois que Gérard Depardieu et Isabelle Huppert avaient tourné ensemble c’était en 1980 dans « Loulou » de Pialat. C’est d’ailleurs Sylvie Pialat, également productrice de « Timbuktu » qui a assuré la production. Les personnages incarnés par les deux acteurs principaux ont les mêmes prénoms qu’eux, ce qui floute complètement la frontière entre fiction et réalité. Lors du tournage il faisait 50° en permanence.

L’échappée belle

Drame français réalisé par Émilie Cherpitel, avec Clotilde Hesme, Florian Lemaire et Clotilde Courau (1h16).

Le synopsis : «  Il est 5 heures du matin, à une terrasse de café, Léon s’assoit à la table d’Eva et lui demande un chocolat chaud. Il a 11 ans et ne connaît pas ses parents. Elle a 35 ans et pas d’enfant. Elle est libre, fantasque et mène une vie de privilégiée. Il est malin, sage et vit dans un foyer. Ils ne vont plus se quitter. »

Particularités ? Pour ce film, la réalisatrice s’est inspirée d’une phrase de Paul Eluard : « Il n’y a pas des hasards, que des rendez-vous. ». Ça attise la curiosité, non ? C’est un feel good movie, ressemblant presque à un conte. La bande originale a été faite par Jonathan Morali du groupe Syd Matters.

Ne tombez pas dans le piège, n’allez pas voir :

Spy : Rien qu’en voyant l’affiche on se dit qu’on a déjà vu ce film !

Et si vous l’avez loupé la semaine dernière :

Jurassic World

Film d’aventure et de science-fiction américain réalisé pae Colin Trevorrow, avec Chris Pratt, Bryce Dallas Howard et Nick Robinson (2h05).

Le synopsis : « L’Indominus Rex, un dinosaure génétiquement modifié, pure création de la scientifique Claire Dearing, sème la terreur dans le fameux parc d’attraction. Les espoirs de mettre fin à cette menace reptilienne se portent alors sur le dresseur de raptors Owen Grady et sa cool attitude. »

Particularités ? Harrison Ford devait tenir le rôle principal. Idée abandonnée après le fiasco du dernier Indiana Jones ! Ce film a été tourné en Louisiane, à Baton-Rouge, à San Diego et au zoo d’Honolulu. D’ailleurs, tous les Jurassic Park ont été tournés dans la nature luxuriante d’Hawaii ! Les dinosaures ne sont pas animatroniques, comme dans les précédents films, mais réalisés par ordinateur avec le studio Legacy Effects. Omar Sy joue dans le film, incarnant un dresseur de raptors. Et il paraît qu’une suite est déjà en préparation !

Bonne(s) séance(s) et à la semaine prochaine !

cinema-larevuey-0
Paola Vavasseur
Me trouver :

Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !
Paola Vavasseur
Me trouver :

Written by Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !