Hellfest-2015-larevuey0

La bière s’y boit au pichet, la musique est bien amplifiée, les peaux sont rouges, les habits noirs et tous les bras sont levés. Pas de doute, le Hellfest est bien un festival atypique dans notre joli paysage musical français.

De 10h30 à 4h30 du matin ils sont là, tous motivés et prêts à se prendre des décibels plein les oreilles, pendant que les aiguilles font 6 fois le tour de l’horloge.

Vue depuis les écrans géants des Mainstages, la foule est grande, belle, compacte, attentive. Et c’est réellement le cas. Pas moins de 50 000 personnes par jour, enfants et grands-parents, étrangers venus de loin et locaux habitant dans le quartier vivent et profitent de la fête ensemble, de tout ce que les 150 groupes de musique présents ont à leur offrir. Ça en fait des concerts ! Chacun y va à sa façon, soit oscillant entre les différentes scènes au gré du vent, soit suivant un planning savamment étudié, grâce à l’application du Hellfest ou aux bouts de papier accrochés à la ceinture. On en connaît même qui s’étaient écrit le line-up sur les bras ! En effet, il faut s’organiser un véritable agenda de ministre pour pouvoir voir tous ses groupes préférés tellement la programmation est bonne et intense, qu’il soit midi ou minuit !

Hellfest-2015-larevuey4

Ce qu’il faut savoir, aussi, c’est qu’au Hellfest, il n’y a pas que de la musique ! Le décor incroyable installé chaque année laisse la part belle à des espaces de repos, des bars et restaurants divers, des stands de marques telles que Dr Martens et autres vendeurs de merch’, un skatepark, des toilettes par dizaines (un grand merci des filles !) et des animations par ci par là. Le tout est organisé à merveille et roule bien tranquillement (en apparence en tout cas), sans couac, grâce aux milliers de bénévoles mobilisés pendant ces quelques jours.

Hellfest-2015-larevuey6

Et c’est à la nuit tombée que le nom du festival prend tout son sens. Des flammes viennent agrémenter les structures en fer, un feu de bois géant réchauffe les frileux et la foule se désinhibe devant ses idoles. C’est beau.

Hellfest-2015-larevuey1

© Dr Martens

Le festival fêtait cette année ses 10 ans, 10 années de belle évolution, tant quantitative (les 6000 festivaliers de la première édition paraissent bien loin) que qualitative. Pour célébrer ça, un spectacle pyrotechnique exceptionnel, notamment sur la mythique Bohemian Rhapsody de Queen a enflammé le Hellfest le samedi soir pendant plus d’une dizaine de minutes.

Pour ceux qui n’ont pas pu assister à cette folle messe du rock et du métal, on vous laisse avec 3 choses : quelques photos de cette édition 2015, un lien qui vous permettra de voir ou revoir certains des concerts grâce à Arte, et des dates : du 17 au 19 juin 2016. Who’s in ? Une choses est sûre : Nous !

Hellfest-2015-larevuey3
Hellfest-2015-larevuey2

© Dr Martens

 

Hellfest-2015-larevuey7 Hellfest-2015-larevuey8 Hellfest-2015-larevuey5
Paola Vavasseur
Me trouver :

Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !
Paola Vavasseur
Me trouver :

Les derniers articles par Paola Vavasseur (tout voir)

Written by Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !