Les yeux et les oreilles grands ouverts, on vous donne la liste des films à voir chaque semaine… avant même que nous les ayons vus ! Cette sélection purement subjective se base rigoureusement sur nos perceptions des affiches, bandes annonces, critiques lues dans la presse, sur internet et toutes autres informations sur lesquelles nous sommes tombés, de façon plus ou moins inopinée.

À voir parmi les sorties cinéma du mercredi 25 novembre 2015 :

Les cowboys

Drame français réalisé par Thomas Bidegain (1h45), avec François Damiens, Finnegan Oldfield et Agathe Dronne (1h45).

Le synopsis : « Une grande prairie, un rassemblement country western quelque part dans l’est de la France. Alain est l’un des piliers de cette communauté. Il danse avec Kelly, sa fille de 16 ans sous l’oeil attendri de sa femme et de leur jeune fils Kid. Mais ce jour là Kelly disparaît. La vie de la famille s’effondre. Alain n’aura alors de cesse que de chercher sa fille, au prix de l’amour des siens et de tout ce qu’il possédait. Le voilà projeté dans le fracas du monde. Un monde en plein bouleversement où son seul soutien sera désormais Kid, son fils, qui lui a sacrifié sa jeunesse, et qu’il traîne avec lui dans cette quête sans fin. »

Particularités ? Le réalisateur est le scénariste des 3 derniers films de Jacques Audiard, et il signe ici son tout premier film. Ce film utilise les codes du western pour raconter une histoire beaucoup plus contemporaine : une famille dont la fille est enrôlée dans le Djihad. Les évènements de Charlie Hebdo ont eu lieu pendant le tournage, et, malgré les attentats du 13 novembre le réalisateur a décidé de ne pas repousser la date de sortie du film. La bande son du film, très country, est interprétée par le chanteur Raphaël.

Knight of cups

Drame américain réalisé par Terrence Malick, avec Christian Bale, Natalie Portman et Cate Blanchett (1h58).

Le synopsis : « « Il était une fois un jeune prince que son père, le souverain du royaume d’Orient, avait envoyé en Égypte afin qu’il y trouve une perle. Lorsque le prince arriva, le peuple lui offrit une coupe pour étancher sa soif. En buvant, le prince oublia qu’il était fils de roi, il oublia sa quête et il sombra dans un profond sommeil… » Le père de Rick lui lisait cette histoire lorsqu’il était enfant. Aujourd’hui, Rick vit à Santa Monica et il est devenu auteur de comédies. Il aspire à autre chose, sans savoir réellement quoi. Il se demande quel chemin prendre. »

Particularités ? « Knight of cups » fait référence à la carte du « chevalier de coupe » dans les jeux de tarot. C’est une carte très ambivalente, qui, en fonction du sens dans lequel elle est prise, représente soit quelqu’un de raffiné et aimable, soit une personne tricheuse et idiote. Toutes les scènes ont été improvisées, sans script. C’est le 3ème film de Christian Bale avec le mot « Knight » dans le titre (après The Dark Knight et The Dark Knight Rises). Coïncidence ?

Strictly Criminal

Thriller américain réalisé par Scott Cooper, avec Johnny Depp, Joel Edgerton et Benedict Cumberbatch (2h03).

Le synopsis : « Le quartier de South Boston dans les années 70. L’agent du FBI John Connolly convainc le caïd irlandais James « Whitey » Bulger de collaborer avec l’agence fédérale afin d’éliminer un ennemi commun : la mafia italienne. Le film retrace l’histoire vraie de cette alliance contre nature qui a dégénéré et permis à Whitey d’échapper à la justice, de consolider son pouvoir et de s’imposer comme l’un des malfrats les plus redoutables de Boston et les plus puissants des États-Unis. »

Particularités ? Ce film a été présenté (hors compétition) en ouverture de la Mostra de Venise. Non, Johnny Depp ne s’est pas fait arracher les cheveux pour faire ce film, il s’agit d’un élément de silicone ajouté sur sa tête. Certaines familles des victimes ont accusé le film de glorifier le criminel. Le tournage s’est en partie fait dans des décors naturels, y compris sur les lieux où se sont véritablement déroulés certains évènements.

Ne tombez pas dans le piège, n’allez pas voir :

Docteur Frankenstein : Et passez plutôt un peu de temps à (re)regarder The Rocky Horror Picture Show !

Et si vous l’avez loupé la semaine dernière :

La peau de Bax

Thriller néerlandais réalisé par Alex Van Warmerdam, avec Tom Dewispelaere, Alex Van Warmerdam et Maria Kraakman (1h36).

Le synopsis : « Le matin de son anniversaire, Schneider, tueur à gages et père de famille dévoué, est missionné pour abattre Ramon Bax. Écrivain solitaire vivant au milieu des marécages, c’est une cible facile. Schneider accepte, il sera rentré pour dîner. Mais la tâche se révèle plus compliquée que prévue. »

Particularités ? C’est un thriller certes, mais presque « léger », se déroulant en journée avec peu de dialogues et quelques codes du film de western. Il n’était pas prévu que le réalisateur jour le rôle de Ramon Bax, mais c’est sa femme, directrice de casting, qui lui a conseillé. Une grande partie du tournage a eu lieu dans une réserve naturelle pleine de roseaux aux Pays-Bas. Ce film a été sélectionné dans plusieurs festivals.

Bonne(s) séance(s) et à la semaine prochaine !

cinema-72-larevuey0
Paola Vavasseur
Me trouver :

Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !
Paola Vavasseur
Me trouver :

Written by Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !