Les yeux et les oreilles grands ouverts, on vous donne la liste des films à voir au ciné chaque semaine… avant même que nous les ayons vus ! Cette sélection purement subjective se base rigoureusement sur nos perceptions des affiches, bandes annonces, critiques lues dans la presse, sur internet et toutes autres informations sur lesquelles nous sommes tombés, de façon plus ou moins inopinée.

À voir parmi les sorties cinéma du mercredi 16 décembre 2015 :

Le grand jeu

Thriller français réalisé par Nicolas Pariser, avec Melvil Poupaud, André Dussollier et Clémence Poésy (1h39).

Le synopsis : « Pierre Blum, un écrivain de quarante ans qui a connu son heure de gloire au début des années 2000, rencontre, un soir, sur la terrasse d’un casino, un homme mystérieux, Joseph Paskin. Influent dans le monde politique, charismatique, manipulateur, il passe bientôt à Pierre une commande étrange qui le replongera dans un passé qu’il aurait préféré oublier et mettra sa vie en danger. Au milieu de ce tumulte, Pierre tombe amoureux de Laura, une jeune militante d’extrême gauche; mais dans un monde où tout semble à double fond, à qui peut-on se fier ? »

Particularités ? C’est le premier long métrage du réalisateur, inspiré (mais pas trop) d’une histoire vraie : l’affaire Tarnac. Le titre est inspiré de la rivalité entre les services secrets anglais et russes en Afghanistan à l’époque de Kipling, rivalité surnommée le « Grand Jeu », ainsi que d’une revue littéraire du même nom publiée dans les années 20 et 30.

La chambre interdite

Film d’aventure fantastique réalisé par Evan Johnson et Guy Maddin, avec Maria de Medeiros, Udo Kier et Mathieu Amalric (1h59).

Le synopsis : « Dans le sous-marin SS Plunger, l’oxygène se fait rare. Le compte à rebours vers une mort certaine est enclenché. L’équipage cherche en vain le capitaine, le seul capable de les sauver. Soudain, de manière improbable, un bûcheron perdu arrive parmi eux et leur raconte comment il a échappé à un redoutable clan d’hommes des cavernes. Sa bien-aimée à été enlevée par ces hommes féroces, et il est prêt à tout pour la sortir de là. Embarquez dans le SS Plunger et faites le tour du monde des paysages oniriques, dans un tourbillon d’aventures peuplées de femmes fatales, de fous à lier et d’amoureux transis. »

Particularités ? Le scénario est un mélange de plusieurs films anciens. Le but est de restituer au mieux l’esprit des grands cinéastes disparus et de leurs films. Pour cela Guy Maddin a fait, au sein du Centre Pompidou, des séances de tournages pendant lesquelles les acteurs faisaient du spiritisme. Une fois en transe ils étaient ensuite emmenés dans des décors de cinéma (au même endroit) pour le tournage. Le public pouvait assister à ces séances de tournage pour le moins particulières. Le même procédé a été utilisé au centre Phi, à Montréal.

 

Star Wars – le réveil de la force

Film de science-fiction américain réalisé par J.J.Abrams, avec Daisy Ridley, John Boyega et Oscar Isaac (2h15).

Le synopsis : « Dans une galaxie lointaine, très lointaine, un nouvel épisode de la saga « Star Wars », 30 ans après les événements du « Retour du Jedi ». »

Particularités ? Beaucoup de mystère a été conservé autour de ce film, son scénario, ses personnages, etc. Jamais autant de précautions n’avaient été prises pour éviter la propagation d’informations sur un film. L’une des perruques du film a été réalisée avec les vrais cheveux de Karen Gillan (elle s’était entièrement rasé la tête pour Les Gardiens de la Galaxie). Au départ J.J. Abrams avait refusé de réaliser ce 7ème épisode. Harrison Ford s’est fracturé la jambe pendant le tournage, coincé sous la porte d’un Faucon Millenium. Le réalisateur était venu le secourir et s’y était lui-même brisé des vertèbres. 4 acteurs de Game of Thrones sont au casting.

Ne tombez pas dans le piège, n’allez pas voir :

Bon, on met notre haine au repos pour cette semaine 😉

Et si vous l’avez loupé la semaine dernière :

Suburra

Thriller italo-français réalisé pare Stefano Sollima, avec Pierfrancesco Favino, Elio Germano et Claudio Amendola (2h15).

Le synopsis : « La Suburra, quartier malfamé de Rome, est le théâtre d’un ambitieux projet immobilier. L’Etat, le Vatican et la Mafia sont impliqués. En sept jours, la mécanique va s’enrayer : la Suburra va sombrer, et renaître. »

Particularités ? C’est une adaptation du roman éponyme écrit à 4 mains par Carlo Bonini et Giancarlo De Cataldo. Le titre est une référence à l’un des quartiers les plus mal famés de la Rome Antique, où a grandi Jules César. Une série basée sur ce film sera diffusée par Netflix en 2017.

Bonne(s) séance(s) et à la semaine prochaine !

cinema-larevuey-76
Paola Vavasseur
Me trouver :

Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !
Paola Vavasseur
Me trouver :

Written by Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !