Cet article est la suite de Floride Part 1 : de Pensacola à Lake Wales, que vous pouvez retrouver en cliquant ici.

Nous avons fait le choix de continuer jusqu’à St Petersburg, et son impressionnant Musée Dali. La ville est pleine de surprises et est particulièrement douce à vivre, une vraie belle découverte ! N’hésitez pas à visiter le Seabirds Sanctuary, foyer pour oiseaux malades de toutes sortes. En revanche, on a vraiment été déçus par le John Pass Village, véritable piège à touriste à peine camouflé par une ambiance « vieille cahutes de pêcheurs »… Pour manger dans cette zone de la Floride, arrêtez-vous dans l’un des nombreux Sweet Tomatoes, un buffet à volonté de salades, soupes et crudités fraiches, très en vogue au cœur d’une Floride moderne qui prend soin d’elle… et terriblement agréable !

St-petersburg-larevuey john-pass-village-larevuey

La route se poursuit vers Tampa, à une trentaine de kilomètres. La ville ne recèle pas de merveilles, et nous sert juste d’étape pour rejoindre Naples. Néanmoins, si vous y passez une nuit, passez faire un tour dans le quartier d’Ybor City et ses nombreux bars très sympas, dont le Bad Monkey !

Tampa-Ybor-City-larevuye

Sur la route de Naples, nous traversons Sarasota et visitons la splendide Ca d’Zan Mansion, un palace de style espagnol, dont les jardins regorgent d’arbres centenaires garnis de mousse espagnole. Arrêtez-vous ensuite au Mote Marine Laboratory, qui recense une quantité phénoménale d’espèces marines, dont un bassin de bébés raies qu’il est possible de caresser (c’est très très doux) !

Ca-dzan-mansion-larevuey Ca-dzan-garden-larevuey Mote-marine-laboratory-larevuey

Bref, le voyage se poursuit vers Fort Myers et ses milliers de palmiers, puis vers Sanibel et Captiva Island et leur soleil de plomb. On en profite pour faire un « quick stop » sur Bowman’s Beach pour y pratiquer le sport local : le ramassage de coquillages dispersés continuellement sur un sable blanc et fin… L’endroit est incroyablement paisible et beau… et donne envie de s’y éterniser ! Pour prolonger un peu l’expérience, n’hésitez pas à goûter les Key Lime Pies du Island Cow, affalés sur les énormes fauteuils en bois de la terrasse en sirotant un Coconut Rhum Punch. Là, vous n’aurez vraiment plus du tout envie de repartir !

sanibel-island-larevuey bowmans-beach-larevuey the-island-cow-larevuey The-island-cow-larevuey

L’arrivée à Naples est prévue dans la soirée, dernière nuit avant de pénétrer dans les Everglades. Nous avons posé les valises dans le La Quinta de Naples, particulièrement convenable vu le prix (une petite centaine de dollars, ce qui est peu pour la région). Le soir même, direction le Michel Bob’s Ribs, The Best Ribs in America… Rien que ça ! Sans pouvoir garantir qu’ils étaient les meilleurs d’Amérique, je peux néanmoins vous conseiller chaudement d’y goûter ! Sur le retour, petit passage par le centre ville, d’un charme très BCBG.

10957552_10153177956154578_4016081654055304570_n michelbobs-larevuey

Le lendemain, nous attaquons les Everglades par l’Ouest, en passant tout d’abord par Ochopee. Nous visitons une ferme d’alligators dès son ouverture, nous laissant le bénéfice d’être absolument seuls pendant une bonne heure. Le temps notamment de papoter avec l’un des éleveurs, de le voir taquiner un tigre de Sibérie et porter dans nos bras un alligator de 4 ans, en toute simplicité ! Nous nous dirigeons ensuite vers Coopertown, le point de chute incontournable de tous les touristes venus tester les fameux « airboats« , ces bateaux munis d’une grande hélice et d’une coque plate. Nous embarquons dans l’un deux pour une visite guidée des Everglades, profitant du décor époustouflant qui s’offre à nous. Alligators, tortues, oiseaux, mangrove, tout un écosystème invisible depuis la terre ferme ! L’airboat offre des sensations de vitesse et de liberté incroyable, à tester absolument !

ochopee-larevuey aligator-farm-larevuey coopertown-larevuey airboat-larevuey everglades-larevuey

Pour se remettre de nos émotions, nous filons à Robert is Here, un petit marché de fruits et légumes exotiques qui propose également des smoothies et milkshakes délicieux, histoire de démarrer (ou poursuivre) la journée avec énergie ! Nous rentrons enfin définitivement dans le Parc des Everglades, et profitons des nombreux « trails » disponibles, sortes de petits circuits à faire à pied, allant de quelques centaines de mètres à plusieurs kilomètres. Nous en choisissons deux, dont l’Anhinga Trail situé dans le Royal Palm Visitor Center. On y découvre des dizaines d’alligators de plus de 3 mètres de long en liberté totale, parfois en train de bronzer en bordure de chemin, à un ou deux mètres à peine de visiteurs médusés. On nous explique alors au cours du voyage que les alligators iront rarement attaquer des hommes, et que leur curiosité et leur peur prend systématiquement le dessus sur leur agressivité. On explore aussi une flore diversifiée et abondante : acajous, cyprès nains, pins et palmiers, etc. Une vraie jungle !

robert-is-here-larevuey anhinga-trail-larevuey anhinga-trail-larevue1 trail-everglades-larevuey

Après ces petites balades, direction Florida City, qui sera notre ville dortoir avant (et après) la visite des Keys du lendemain. Ce choix s’est fait avant tout pour des raisons pratiques, en sachant qu’un aller retour Florida City -> Key West (tout au bout des Keys) prend environ six heures, sans aucun arrêt. Soit environ 1h30 de moins que si nous avions dormi à Miami ! Cela vous permettra donc, en partant tôt, de faire les Keys en une journée sans y dormir, au cas où votre timing soit serré comme le nôtre, sans pour autant tout bâcler, ce qui serait encore plus dommage que de perdre du temps, non ?

Florida City est une ville assez sympa, qui forme une sorte de grande agglomération avec sa voisine Homestead, légèrement plus au nord. L’ambiance est celle d’une petite ville de Floride, où le soleil et la mer détendent les esprits et où il semble faire bon vivre toute l’année. Pour manger, foncez à la Cruzada Taqueria, véritable cantine mexicaine pour latinos (les piña coladas sont mortelles !), où il vaudra mieux parler espagnol. Et oui, dans certaines villes de Floride et de Géorgie, autre autres, certains quartiers sont si profondément occupés par la communauté latino que l’anglais ne s’y pratique que très peu… un dépaysement supplémentaire, et c’est tant mieux ! Pour dormir, nous avons testé le Quality Inn, bien au-dessus du standard des motels « de base », et pourtant au même prix !

cruzada-taqueria-larevuey
La suite de notre road-trip dans le prochain article 🙂

En attendant, retrouvez ici la carte avec (presque) toutes nos bonnes adresses de Floride : lieux à visiter, à voir, où manger, où sortir, etc. Nous avons réalisé cette carte à l’aide de recherches, de conseils d’amis, et de nos fidèles compagnons : Le Guide du Routard et Le Petit Futé ! On y a également ajouté, après coup, ce qu’on a découvert sur le tas, mais forcément, il n’y a pas tout !


Vous voulez découvrir nos autres articles Voyages ? Cliquez sur les icônes dans la carte ci-dessous, vous trouverez les liens des articles correspondants !

Benoit Gisbert-Mora
Trouvez-moi

Benoit Gisbert-Mora

Passionné de musique et avide de tendances, spécialiste food & drink !
Benoit Gisbert-Mora
Trouvez-moi

Written by Benoit Gisbert-Mora

Passionné de musique et avide de tendances, spécialiste food & drink !