Les yeux et les oreilles grands ouverts, on vous donne la liste des films à voir au ciné chaque semaine… avant même que nous les ayons vus ! Cette sélection purement subjective se base rigoureusement sur nos perceptions des affiches, bandes annonces, critiques lues dans la presse, sur internet et toutes autres informations sur lesquelles nous sommes tombés, de façon plus ou moins inopinée.

À voir parmi les sorties cinéma du mercredi 17 février 2016 :

Avé, Cesar !

Comédie réalisée par Joel et Ethan Coen, avec Josh Brolin, George Clooney et Scarlett Johansson (1h46).

Le synopsis : « Eddie Mannix est un « fixer », un homme engagé par les studios hollywoodiens dans les années 50 pour régler les problèmes des stars… »

Particularités ? Il s’agit en fait du 3ème volet de la « trilogie des idiots », commencée avec O’Brother et Intolérable Cruauté. C’est le second film des frères Coen avec Josh Brolin et Scarlett Johansson, le 4ème avec George Clooney, et, accrochez-vous, le 8ème avec Frances McDormand (qui est, aussi, la femme de Joel Coen). La dernière fois que Christophe Lambert et Clancy Brown avaient joué ensemble c’était en 1986 dans Highlander !

La vache

Comédie franco-marocaine réalisée par Mohamed Hamidi, avec Fatsah Bouyahmed, Lambert Wilson et Jamel Debbouze (1h31).

Le synopsis : « Fatah, petit paysan Algérien n’a d’yeux que pour sa vache Jacqueline, qu’il rêve d’emmener à Paris, au salon de l’Agriculture. Lorsqu’il reçoit la précieuse invitation devant tout son village ébahi, lui qui n’a jamais quitté sa campagne, prend le bateau direction Marseille pour traverser toute la France à pied, direction Porte de Versailles. L’occasion pour Fatah et Jacqueline d’aller de rencontres en surprises et de vivre une aventure humaine faite de grands moments d’entraide et de fous rires. Un voyage inattendu et plein de tendresse dans la France d’aujourd’hui. »

Particularités ? Pour ce film, Mohamed Hamidi s’est inspiré de La Vache et le Prisonnier, mais aussi Une histoire vraie et Little Miss Sunshine. Il a vu des centaines de vaches pendant 3 à 4 ans afin de choisir la bonne vache… ou plutôt les vaches, puisqu’il y en avait une au Maroc, une en France et une doublure, au cas où !

Zootopie

Film d’animation américain réalisé par Byron Howard et Rich Moore, avec les voix françaises de Lubna Gourion, Pascal Elbé et Thomas Ngijol (1h48).

Le synopsis : « Zootopia est une ville qui ne ressemble à aucune autre : seuls les animaux y habitent ! On y trouve des quartiers résidentiels élégants comme le très chic Sahara Square, et d’autres moins hospitaliers comme le glacial Tundratown. Dans cette incroyable métropole, chaque espèce animale cohabite avec les autres. Qu’on soit un immense éléphant ou une minuscule souris, tout le monde a sa place à Zootopia ! Lorsque Judy Hopps fait son entrée dans la police, elle découvre qu’il est bien difficile de s’imposer chez les gros durs en uniforme, surtout quand on est une adorable lapine. Bien décidée à faire ses preuves, Judy s’attaque à une épineuse affaire, même si cela l’oblige à faire équipe avec Nick Wilde, un renard à la langue bien pendue et véritable virtuose de l’arnaque… »

Particularités ? Le compositeur des musiques est Michael Giacchino, qui a également travaillé sur la bande son de Jurassic World. Il y avait 2 références à ce film dans Les Nouveaux Héros : un poster et un étui de téléphone avec le personnage principal de Zootopie. Ce film a pour objectif de parler des préjugés.

Ne tombez pas dans le piège, n’allez pas voir :

Les naufragés : C’est. La. Catastrophe. Le seul avantage que je peux y voir, c’est les paysages, mais franchement, mieux vaut regarder un documentaire de voyage, ça sera beaucoup plus intéressant !

Et si vous l’avez loupé la semaine dernière :

El Clan

Thriller argentino-espagnol réalisé par Pablo Trapero, avec Guillermo Francella, Peter Lanzani et Lili Popovich (1h48).

Le synopsis : « Dans l’Argentine du début des années quatre-vingt, un clan machiavélique, auteur de kidnappings et de meurtres, vit dans un quartier tranquille de Buenos Aires sous l’apparence d’une famille ordinaire. Arquimedes, le patriarche, dirige et planifie les opérations. Il contraint Alejandro, son fils aîné et star du rugby, à lui fournir des candidats au kidnapping. Alejandro évolue au prestigieux club LE CASI et dans la mythique équipe nationale, LOS PUMAS. Il est ainsi, par sa popularité, protégé de tous soupçons. »

Particularités ? El Clan est inspiré d’une histoire vraie, celle de l’« affaire Puccio » qui eu lieu à Buenos Aires au début des années 80. En 2012 le patriarche de la famille de criminels avait contacté le réalisateur avant de mourir afin de lui raconter sa version des faits.

Bonne(s) séance(s) et à la semaine prochaine !

cinema-85
Paola Vavasseur
Me trouver :

Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !
Paola Vavasseur
Me trouver :

Written by Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !