J’ai récemment eu la chance d’aller au Pur, restaurant situé au sein du Park Hyatt Vendôme à Paris, afin de rencontrer le chef Philippe Etchebest et les équipes 1664 qui présentaient le brassin qu’ils ont élaboré en étroite collaboration : la 1664 Millésime.

Peu de gens le savent, mais la recette de cette bière change tous les ans. Cette année le Chef Philippe Etchebest, ambassadeur de la marque, a travaillé en collaboration avec les maîtres brasseurs pour créer une cuvée à son image et pouvant s’associer au mieux avec l’univers de la gastronomie. Il s’est ainsi impliqué au cours de diverses séances de travail pendant près d’un an et, en parallèle, a créé des recettes pour des accords mets & bières, comme il l’avait fait l’année dernière pour le lancement de la 1664 Fruits Rouges.

1664-millesime-larevuey-5

Il en résulte une bière dorée aux reflets ambrés, intense et assez complexe, surtout par rapport à l’idée que l’on se fait des bières françaises issues des brasseries leaders sur le marché. Elle titre à 6,7% et est singulière, se rapprochant davantage des bières belges et même des crafts, grosse tendance du moment dans l’univers des brasseurs et amateurs de mousse. Son goût est donc puissant tout en étant fin et généreux, un peu à l’instar du chef Philippe Etchebest. Un beau résumé de son talent, de son caractère et, surtout, de sa cuisine ! 

Cette bière est véritablement pensée comme un Millésime, à l’instar du domaine viti-vinicole, et la marque a poussé le parallèle jusqu’à créer un verre spécialement conçu pour sa dégustation : à pied avec une chambre aromatique, il permet de ravir plusieurs sens : la vue (avec la bière, ses bulles et sa mousse), l’odorat (après avoir fait tourner le breuvage, le verre permet de sentir toutes ses notes de fruits macérés, de réglisse et de houblon) et, last but not least, le goût, évidemment ! 

1664-millesime-larevuey-3

Trêve d’explications, passons aux choses sérieuses : « à table ! » !

Lors de cette présentation j’ai pu savourer les 3 bouchées apéritives sur lesquelles le chef a travaillé pour allier son brassin à plusieurs produits du terroir. À déguster avec la 1664 Millésime donc, et même en les mélangeant dans votre bouche (conseil du Chef !), si vous osez ! 

Nous avons également pu déguster un plat et un dessert préparés par Jean-François Rouquette, le Chef du Pur.

1664-la-revue-y-6

Jean-François Rouquette et Philippe Etchebest © TLMALP

Encore une fois tout était parfait, les saveurs s’associaient à chaque fois à merveille, un vrai plaisir pour les papilles, et pour les pupilles ! Je vous laisse en juger par vous même ?

 

1664-la-revue-y-5

Foie gras de canard poêlé, chutney de raisin au verjus et noix du Périgord, pousses de roquette © TLMALP

 

1664-millesime-larevuey-2

Cèpes du Médoc en raviole de châtaignes, sauce crémeuse de champignons

 

1664-millesime-larevuey-4

Filet de veau fermier rôti en cocotte sur un lit de café vert, céleri, topinambour et quinoa soufflé

 

Vacherin du Mont d'Or croustillant, chutney de poires épicé, confit d'oignons doux et émulsion vin jaune

Vacherin du Mont d’Or croustillant, chutney de poires épicé, confit d’oignons doux et émulsion vin jaune © TLMALP

 

1664-millesime-larevuey-1

Entremets noix de coco et mangue

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Paola Vavasseur
Me trouver :

Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !
Paola Vavasseur
Me trouver :

Written by Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !