Les yeux et les oreilles grands ouverts, on vous donne la liste des films à voir au ciné chaque semaine… avant même que nous les ayons vus ! Cette sélection purement subjective se base rigoureusement sur nos perceptions des affiches, bandes annonces, critiques lues dans la presse, sur internet et toutes autres informations sur lesquelles nous sommes tombés, de façon plus ou moins inopinée.

À voir parmi les sorties cinéma du mercredi 15 juin 2016 :

L’idéal

Comédie française réalisée par Frédéric Beigbeder, avec Gaspard Proust, Audrey Fleurot et Anamaria Vartolomei (1h30).

Le synopsis : « L’ancien concepteur-rédacteur Octave Parango de « 99 francs » s’est reconverti dans le « model scouting » à Moscou. Cet hédoniste cynique mène une vie très agréable dans les bras de jeunes mannequins russes et les jets privés de ses amis oligarques… jusqu’au jour où il est contacté par L’Idéal, la première entreprise de cosmétiques au monde, secouée par un gigantesque scandale médiatique. Notre antihéros aura sept jours pour trouver une nouvelle égérie en sillonnant les confins de la Russie post-communiste, sous les ordres de Valentine Winfeld, une directrice visuelle sèche et autoritaire. Entre les réunions de crise à Paris, les castings à Moscou, une élection de Miss en Sibérie, une fête chez un milliardaire poutinien et une quête des « new faces » aux quatre coins de l’ex-URSS, le fêtard paresseux et la workaholic frigide vont apprendre à se supporter et peut-être même à se sauver. »

Particularités ? En livre, cette suite indirecte de « 99 francs » s’appelle « Au secours pardon ». Plusieurs points de ce film sont quasiment autobiographiques pour Frédéric Beigbeder. Gaspard Proust était également le personnage principal de « L’amour dure 3 ans ». La BO est entièrement non-originale, faite uniquement de morceaux qui existaient déjà et qui sont dans la playlist de Beigbeder.

La loi de la jungle

Comédie française réalisée par Antonin Peretjatko, avec Vincent Macaigne, Vimala Pons et Pascal Légitimus (1h39).

Le synopsis : « Marc Châtaigne, stagiaire au Ministère de la Norme, est envoyé en Guyane pour la mise aux normes européennes du chantier GUYANEIGE : première piste de ski indoor d’Amazonie destinée à relancer le tourisme en Guyane. De mésaventure en mésaventure, on lui affuble un coéquipier. Pas de chance c’est une pin-up. Pire : elle a du caractère. »

Particularités ? Ce film a été tourné en grande partie en Guyane. La jungle y fait office d’allégorie du monde moderne, tel que nous le connaissons dans les grandes villes de métropole. Toutes les choses bizarres faites par les comédiens ont également été faites par le réalisateur : manger des larves, avoir un serpent autour du coup ou encore allez dans des eaux pas très limpides. Il n’y a aucun effet spécial dans le film.

The witch

Film d’horreur américano-canadien réalisé par Robert Eggers, avec Anya Taylor Joy, Ralph Ineson, Kate Dickie (1h33).

Le synopsis : « 1630, en Nouvelle-Angleterre. William et Katherine, un couple dévot, s’établit à la limite de la civilisation,
menant une vie pieuse avec leurs cinq enfants et cultivant leur lopin de terre au milieu d’une étendue encore sauvage. La mystérieuse disparition de leur nouveau-né et la perte soudaine de leurs récoltes vont rapidement les amener à se dresser les uns contre les autres… »

Particularités ? Ce film est basé sur une histoire vraie qui s’est déroulée bien avant le célèbre épisode des sorcières de Salem. Ce film avait été présenté au Festival de Sundance en 2015.

 

Ne tombez pas dans le piège, n’allez pas voir :

Un homme d’état : L’histoire d’un président sortant, avec des sondages, des partis de gauche, d’extrême droite et des élections à venir. Merci mais non merci, comme si on ne parlait déjà pas assez de politique dans la vraie vie !

Et si vous l’avez loupé la semaine dernière :

Ils sont partout

Comédie française réalisée par Yvan Attal, avec Yvan Attal, Benoit Poelvoorde et Valérie Bonneton (1h51).

Le synopsis : « Yvan se sent persécuté par un antisémitisme grandissant et il a l’habitude de s’entendre dire qu’il exagère, qu’il est paranoïaque. Lors de séances chez son psy, Yvan parle donc de ce qui le concerne : son identité, être français et juif aujourd’hui. Mais ces rendez-vous sont aussi et surtout une sorte de fil rouge reliant entre elles plusieurs histoires courtes qui tentent de démonter, sur le mode tragi-comique, les clichés antisémites les plus tenaces. »

Particularités ? Le sujet de l’antisémitisme trottait dans la tête du réalisateur depuis de nombreuses années. Il s’agit d’un « film a sketches », avec beaucoup d’humour et sans tabou. On retrouve de nombreuses stars au casting, comme Dany Boon, Gilles Lellouche, Charlotte Gainsbourg ou encore François Damiens.

Bonne(s) séance(s) et à la semaine prochaine !

Paola Vavasseur
Me trouver :

Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !
Paola Vavasseur
Me trouver :

Written by Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !