Les yeux et les oreilles grands ouverts, on vous donne la liste des films à voir au ciné chaque semaine… avant même que nous les ayons vus ! Cette sélection purement subjective se base rigoureusement sur nos perceptions des affiches, bandes annonces, critiques lues dans la presse, sur internet et toutes autres informations sur lesquelles nous sommes tombés, de façon plus ou moins inopinée.

À voir parmi les sorties cinéma du mercredi 22 juin 2016 :

Le monde de Dory

Comédie d’animation américain réalisé par Andrey Staton et Angus MacLane (1h35).

Le synopsis : « Dory, le poisson chirurgien bleu amnésique, retrouve ses amis Nemo et Marin. Tous trois se lancent à la recherche du passé de Dory. Pourra-t-elle retrouver ses souvenirs ? Qui sont ses parents ? Et où a-t-elle bien pu apprendre à parler la langue des baleines ? »

Particularités ? Il s’agit de la suite du « Monde de Némo » sorti en 2003, mais cette fois on suit Dory. Le poisson amnésique est le personnage d’animation le plus liké sur Facebook : 25 millions de fans. Pas d’inquiétude, Nemo est toujours là ! Les décors sont beaucoup plus réalistes que dans Nemo car la technique a beaucoup évoluée depuis.

Le secret des banquises

Comédie française réalisée par Marie Madinier, avec Guillaume Canet, Charlotte Le Bon et Anne Le Ny (1h21).

Le synopsis : « Le professeur Quignard et son équipe de chercheurs étudient la PPM, une protéine immunisante produite par le pingouin. Christophine, jeune thésarde un peu maladroite et émotive, décide de s’injecter du génome pingouin pour aider le professeur dans ses recherches, mais aussi pour se rapprocher de lui… quitte à devenir son cobaye. »

Particularités ? Ce film, premier long de la réalisatrice, a pour cadre le milieu scientifique. Pour que ce soit proche de la réalité, l’histoire a été construite avec l’aide d’un ancien membre du CNRS. Le scénario a reçu le prix Sopadin en 2011. Le bébé pingouin Gaston n’est pas un vrai, c’est une animatronique.

Ne tombez pas dans le piège, n’allez pas voir :

Love and friendship : Une petite reconstitution de l’Angleterre du XVIIIème siècle, avec des histoires de cul et d’argent. C’est dramatiquement vu et revu, on passe !

Et si vous l’avez loupé la semaine dernière :

L’idéal

Comédie française réalisée par Frédéric Beigbeder, avec Gaspard Proust, Audrey Fleurot et Anamaria Vartolomei (1h30).

Le synopsis : « L’ancien concepteur-rédacteur Octave Parango de « 99 francs » s’est reconverti dans le « model scouting » à Moscou. Cet hédoniste cynique mène une vie très agréable dans les bras de jeunes mannequins russes et les jets privés de ses amis oligarques… jusqu’au jour où il est contacté par L’Idéal, la première entreprise de cosmétiques au monde, secouée par un gigantesque scandale médiatique. Notre antihéros aura sept jours pour trouver une nouvelle égérie en sillonnant les confins de la Russie post-communiste, sous les ordres de Valentine Winfeld, une directrice visuelle sèche et autoritaire. Entre les réunions de crise à Paris, les castings à Moscou, une élection de Miss en Sibérie, une fête chez un milliardaire poutinien et une quête des « new faces » aux quatre coins de l’ex-URSS, le fêtard paresseux et la workaholic frigide vont apprendre à se supporter et peut-être même à se sauver. »

Particularités ? En livre, cette suite indirecte de « 99 francs » s’appelle « Au secours pardon ». Plusieurs points de ce film sont quasiment autobiographiques pour Frédéric Beigbeder. Gaspard Proust était également le personnage principal de « L’amour dure 3 ans ». La BO est entièrement non-originale, faite uniquement de morceaux qui existaient déjà et qui sont dans la playlist de Beigbeder.

Bonne(s) séance(s) et à la semaine prochaine !

Paola Vavasseur
Me trouver :

Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !
Paola Vavasseur
Me trouver :

Written by Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !