Les yeux et les oreilles grands ouverts, on vous donne la liste des films à voir au ciné chaque semaine… avant même que nous les ayons vus ! Cette sélection purement subjective se base rigoureusement sur nos perceptions des affiches, bandes annonces, critiques lues dans la presse, sur internet et toutes autres informations sur lesquelles nous sommes tombés, de façon plus ou moins inopinée.

À voir parmi les sorties ciné du mercredi 13 juillet 2016 :

L’Âge de Glace : les Lois de l’Univers

Film d’animation américain réalisé par Mike Thurmeier et Galen Tan Chu (1h34).

Le synopsis : « L’éternelle quête de Scrat pour attraper son insaisissable gland le catapulte dans l’espace, où il déclenche accidentellement une série d’événements cosmiques qui vont transformer et menacer le monde de l’Âge de Glace. Pour survivre, Sid, Manny, Diego et le reste de la bande vont devoir quitter leur foyer et se lancer dans une nouvelle aventure pleine d’humour au cours de laquelle ils vont traverser d’incroyables paysages exotiques et rencontrer des personnages tous plus étonnants les uns que les autres. »

Particularités ? Il s’agit déjà du 5ème opus de l’Âge de Glace, qui est l’une des sagas d’animation les plus lucratives de l’histoire. Mais c’est peut-être bien le dernier ! Scrat est le vrai héros de cet épisode, et on retrouve également Buck, l’aventurier de l’Âge de Glace 3.

L’Olivier

Comédie dramatique germano-espagnole réalisée par Iciar Bollain, avec Anna Castillo, Javier Gutierrez et Pep Ambros.

Le synopsis : « Alma, jeune femme engagée, reprend l’exploitation agricole de son grand père. Ce dernier a été contraint de vendre son olivier millénaire à une multinationale et ne s’en est jamais remis. Alma décide de renverser l’ordre établi et remonte la piste de cet arbre unique, dernier ancrage dans ses terres familiales. Ce voyage rocambolesque l’amène au coeur d’un combat de David contre Goliath. »

Particularités ? Ce film a en partie été inspiré par un article dans le journal El Pays à propos d’oliviers millénaires déracinés pour être exporté en Europe du nord. Le scénariste, Paul Laverty, collabore souvent avec Ken Loach.

Juillet Août

Comédie dramatique française réalisée par Diastème, avec Patrick Chesnais, Pascale Arbillot et Thierry Godard (1h36).

Le synopsis : « C’est l’été. Les familles migrent et se recomposent. Laura, 14 ans, et Joséphine, 18 ans, partent en juillet avec leur mère dans le Sud, puis en août chez leur père en Bretagne. La cohabitation entre ados et adultes ne manque ni de tendresse, souvent non-dite, ni d’exaspération, parfois bruyante… Car les filles ont leurs secrets, qui n’ont pas grand-chose à envier aux problèmes de leurs parents et de leurs beaux-parents. C’est l’été de tous les dangers ? Pas tout à fait. Quoique. »

Particularités ? Ce film a été tourné presque entièrement avec une caméra à l’épaule. Pour ce film le réalisateur s’est inspiré de La Boum, Diabolo Menthe et Portrait craché d’une famille modèle. Alma Jodorowsky, qui joue Joséphine, est a petite-fille d’Alejandro Jodorowsky.

Ne tombez pas dans le piège, n’allez pas voir :

Débarquement immédiat : Ils ont vraiment cru que mettre « par le réalisateur de Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ? » allait nous donner envie de voir ce film ?

Et si vous l’avez loupé la semaine dernière :

The Strangers

Thriller sud-coréen réalisé par Na Hong-jin, avec Kwak Do-Won, Hwang Jeong-min et Chun Woo-hee (2h36).

Le synopsis : « La vie d’un village coréen est bouleversée par une série de meurtres, aussi sauvages qu’inexpliqués, qui frappe au hasard la petite communauté rurale. La présence, récente, d’un vieil étranger qui vit en ermite dans les bois attise rumeurs et superstitions. Face à l’incompétence de la police pour trouver l’assassin ou une explication sensée, certains villageois demandent l’aide d’un chaman. Pour Jong-gu aussi , un policier dont la famille est directement menacée, il est de plus en plus évident que ces crimes ont un fondement surnaturel… »

Particularités ?  Ce film a été présenté cette année à Cannes en Hors Compétition, où il a été salué par la critique. Le réalisateur dit s’être inspiré de deux films pour réaliser celui-ci : L’Exorciste et Rosemary’s Baby. Ça promet ! Le scénario a été écrit en 2 ans et demi, et le tournage a duré 6 mois, essentiellement en Corée du Sud.

Bonne(s) séance(s) et à la semaine prochaine ! Et pour relire notre sélection de la semaine dernière, c’est par ici !

Paola Vavasseur
Me trouver :

Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !
Paola Vavasseur
Me trouver :

Written by Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !