Pokémon Go, le nouveau phénomène mêlant vie réelle et jeu vidéo, est (presque) arrivé en France. On parle de Go comme d’un messie, faisant bondir l’action Nintendo et rendant accro n’importe quel adulte. En revanche, on met de plus en plus l’accent sur les failles de sécurité de Niantic, le développeur, qui iraient jusqu’à laisser l’application prendre le contrôle sur notre compte Google et nos photos… On s’est dit qu’on allait tester tout ça !

Pokémon Go

Bon, pour tester Pokémon Go, il faut… l’installer ! Sauf que l’app n’est pas encore dispo en France. Pas de panique, il suffit de se créer un compte sur l’Appstore américain ou australien, en se déconnectant de son compte français, puis en tentant d’acheter n’importe quelle app. On vous propose alors de vous connecter ou de créer un nouvel identifiant : créez-en un de nationalité australienne, et téléchargez l’app sur le store ! Une fois téléchargée, vous pourrez vous reconnecter au store français et cela n’aura aucune conséquence sur le jeu. Bienvenue sur Pokémon Go !

Le principe de Pokémon Go est très simple : le joueur doit parcourir le monde (le vrai) pour mettre la main sur des Pokémons. Il peut également tomber sur  des Pokéstops, des sortes de checkpoints permettant de gagner quelques Pokéballs et des œufs lorsque l’on passe à côté. Ces fameux œufs peuvent être incubés, et il faudra alors parcourir entre 2 et 10 kilomètres pour les faire éclore ! Bref, tout est fait pour nous faire trotter… Le jeu étant programmé en France pour le « courant de l’été », toute l’interface est déjà en français, et le contenu présent sur la map est conséquent.

L’interface donne accès aux compétences du joueur, ainsi qu’au Pokédex, pour le moment constitué de plus d’une centaine de Pokémons. Il est possible de recharger ses Pokémons, de les faire (évidemment) évoluer, et même de les transférer au professeur afin de gagner des bonbons. Ceux-ci permettent d’acheter des évolutions, il ne faut donc pas hésiter à attraper plusieurs fois les mêmes Pokémons !

Rentrons dans le vif du sujet. Il est 8h du matin, vous allez au travail, et là, au coin de la rue Saint-Denis et Rambuteau, un Piafabec vous tombe dessus (c’est précisément ce qu’il m’est arrivé…). En cliquant dessus sur la map, vous passez donc en mode appareil photo, et le Pokémon apparait devant vous ! Il suffit alors de lancer sa Pokéball, et le tour est joué !

À partir du niveau 5, le joueur peut se rendre dans des arènes (il y en a à peu près partout !) et faire se battre ses petits Pokémons chéris ! Encore une fois, tout est très fluide et simple : vous commencez par vous choisir une équipe, et pouvez alors commencer à vous confronter aux autres entraineurs ! Pour le reste, c’est… à vous de jouer !

Pokémon Go est une véritable innovation dans la saga Pokémon, et, je pense qu’on peut le dire, dans l’univers du jeu vidéo. En couplant la capture des Pokémons à un univers géolocalisé grâce à Google Maps, ce jeu fait sortir les geeks (et les autres) de chez eux… et nous fait marcher ! Quoi de mieux que de découvrir son quartier et ses nombreux détails (mis en avant aux Pokéstops) tout en jouant ? Idem en vacances ou dans un environnement qui ne nous est pas familier : Pokémon Go en devient presque un guide touristique initié par la culture pop ! Bon, je vous laisse, j’ai une balade à faire !

En partenariat avec Monoprix, on vous fait gagner 4 kits #Pokemonop !
Pour participer, likez notre page Facebook, et envoyez-nous un e-mail à concours@larevuey.com ayant pour objet « La Revue Y x #Pokemonop » avant le 29 juillet à 18h.

Good luck! 

Benoit Gisbert-Mora
Trouvez-moi

Benoit Gisbert-Mora

Passionné de musique et avide de tendances, spécialiste food & drink !
Benoit Gisbert-Mora
Trouvez-moi

Written by Benoit Gisbert-Mora

Passionné de musique et avide de tendances, spécialiste food & drink !