Les yeux et les oreilles grands ouverts, on vous donne la liste des films à voir au ciné chaque semaine… avant même que nous les ayons vus ! Cette sélection purement subjective se base rigoureusement sur nos perceptions des affiches, bandes annonces, critiques lues dans la presse, sur internet et toutes autres informations sur lesquelles nous sommes tombés, de façon plus ou moins inopinée.

À voir parmi les sorties ciné du mercredi 17 août 2016 :

Toni Erdmann

Drame germano-autrichien réalisé par Maren Ade, avec Peter Simonischek, Sandra Hüller et Michael Wittenborn (2h42).

Le synopsis : « Quand Ines, femme d’affaire d’une grande société allemande basée à Bucarest, voit son père débarquer sans prévenir, elle ne cache pas son exaspération. Sa vie parfaitement organisée ne souffre pas le moindre désordre mais lorsque son père lui pose la question « es-tu heureuse? », son incapacité à répondre est le début d’un bouleversement profond. Ce père encombrant et dont elle a honte fait tout pour l’aider à retrouver un sens à sa vie en s’inventant un personnage : le facétieux Toni Erdmann… »

Particularités ? Ce film a eu le prix de la critique internationale au 69ème festival de Cannes. Il s’agit d’un drame mais il y a de nombreux passages comiques.

Instinct de survie : The shallows

Thriller américain réalisé par Jaume Collet-Serra, avec Blake Lively, Angelo Corzo et Jose Manuel Trujillo Salas (1h27).

Le synopsis : « Nancy surfe en solitaire sur une plage isolée lorsqu’elle est attaquée par un grand requin blanc. Elle se réfugie sur un rocher, hors de portée du squale. Elle a moins de 200 mètres à parcourir à la nage pour être sauvée, mais regagner la terre ferme sera le plus mortel des combats… »

Particularités ? L’ex-Gossip Girl Blake Lively joue la proie fatale dans cet réplique en mode série B des Dents de la Mer. Sa préparation physique a été particulièrement intense, 10 mois à peine après son accouchement. L’actrice avait déjà plongé avec des vrais requins blancs en 2010, ce qui l’a beaucoup aidé pour le rôle avec… un requin blanc en image de synthèse ! Quoiqu’il en soit, le script du film était présent sur la Blacklist (liste de scénarios prometteurs pas encore portés à l’écran), et rien que ce petit détail mérite un détour au cinoche du coin !

Dernier train pour Busan

Film d’action – fantastique sud-coréen réalisé par Sang-Ho Yeon, avec Gong Yoo, Kim Soo-Ahn et Yu-mi Jeong (1h58).

Le synopsis : « Un virus inconnu se répand en Corée du Sud, l’état d’urgence est décrété. Les passagers du train KTX se livrent à une lutte sans merci afin de survivre jusqu’à Busan, l’unique ville où ils seront en sécurité… »

Particularités ? Suite du déjà remarqué Seoul Station, Dernier Train Pour Busan est un savant mélange de 28 jours plus tard, de The Walking Dead et du Pont de Cassandra… Le réalisateur n’a pas hésité à insérer des messages anti-capitalistes puissants dans son film, à l’instar d’un certain George A. Romero. Présenté au festival de Cannes 2016, Dernier train pour Busan marque le retour des films de genre coréens sur la scène internationale… Attention au départ !

Ne tombez pas dans le piège, n’allez pas voir :

Hors contrôle : « Entre Babysitting et Projet X » ? Avec Zak Effron et la truculente Anna Kendrick ? Eh ben on a hâte !

Et si vous l’avez loupé la semaine dernière :

The Endless Summer

Version restaurée du documentaire américain réalisé par Bruce Brown en 1966 (1h35).

Le synopsis : « Robert August et Mike Hynson, deux jeunes surfeurs californiens, vont entreprendre un voyage bien particulier. Munis de leur planche de surf, ils vont se rendre en Afrique, en Australie, en Nouvelle-Zélande, à Tahiti puis Hawaï, à la recherche de la vague parfaite… »

Particularités ? Le réalisateur-surfeur Bruce Brown est le pionnier du film de surf, et The Endless Summer est LA référence dans cette catégorie. Le titre du film est inspiré du fait que les surfeurs parcourent le monde en allant à chaque fois dans des régions où c’est l’été : ils ne voient pas l’hiver de l’année ! Ce film a été réalisé en 2 ans, avec un budget de 50 000 dollars.

Bonne(s) séance(s) et à la semaine prochaine ! Et pour relire notre sélection de la semaine dernière, c’est par ici !

Paola Vavasseur
Me trouver :

Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !
Paola Vavasseur
Me trouver :

Written by Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !