Les yeux et les oreilles grands ouverts, on vous donne la liste des films à voir au ciné chaque semaine… avant même de les avoir vu ! Cette sélection purement subjective se base rigoureusement sur nos perceptions des affiches, bandes annonces, critiques lues dans la presse, sur internet et toutes autres informations sur lesquelles nous sommes tombés, de façon plus ou moins inopinée.

À voir parmi les sorties ciné du mercredi 14 septembre 2016 :

War Dogs

Comédie dramatique américaine réalisée par Todd Phillips, avec Miles Teller, Jonah Hill et Ana de Armas (1h55).

Le synopsis : « Deux copains âgés d’une vingtaine d’années vivant à Miami Beach à l’époque de la guerre en Irak, profitent d’un dispositif méconnu du gouvernement fédéral, permettant à de petites entreprises de répondre à des appels d’offres de l’armée américaine. Si leurs débuts sont modestes, ils ne tardent pas à empocher de grosses sommes d’argent et à mener la grande vie. Mais les deux amis sont totalement dépassés par les événements lorsqu’ils décrochent un contrat de 300 millions de dollars destiné à armer les soldats afghans. Car, pour honorer leurs obligations, ils doivent entrer en contact avec des individus très peu recommandables… dont certains font partie du gouvernement américain…  »

Particularités ? Bon, on ne vous cache pas que vu le casting et le réalisateur (reconnu coupable d’avoir pondu la série des Very Bad Trip), War Dogs a failli devenir le film à éviter de la semaine… Sauf que, en plus de dépeindre la politique d’armement des USA durant le mandat Bush, War Dogs raconte l’histoire vraie d’Efraim Diveroli et David Packouz, deux jeunes entrepreneurs ayant largement profité de la guerre pour se remplir les poches. Ce n’est probablement pas le film de l’année, mais vu la pauvreté des sorties cette semaine, on ne va pas cracher dans la soupe !

La Taularde

Drame français réalisé par Audrey Estrougo, avec Sophie Marceau, Suzanne Clément et Anne Le Ny (1h40).

Le synopsis : « Pour sauver l’homme qu’elle aime de la prison, Mathilde prend sa place en lui permettant de s’évader. Alors que sa survie en milieu carcéral ne dépend que de lui, Mathilde n’en reçoit plus aucune nouvelle. Isolée, soutenue uniquement par son fils, elle répond désormais au numéro d’écrou 383205-B. Mathilde deviendra-t-elle une taularde comme une autre ? »

Particularités ? La réalisatrice parle ici de l’univers carcéral féminin en essayant d’en détruire les idées reçues et de dénoncer les systèmes, un peu, dit-elle, à la manière de Ken Loach. Ce film est inspiré d’une histoire vraie, pendant laquelle le mari a été en cavale pendant 36 heures seulement. Le tournage a eu lieu dans une prison désaffectée de Rennes.

Ne tombez pas dans le piège, n’allez pas voir :

Free State of Jones : Après son Oscar dans Dallas Buyers Club, Matthew McConaughey enfonce le clou dans un rôle dramatique qu’on devine un brin surjoué. Entre tous ces élans patriotiques, ces discours enjoués et son regard de chien battu, Free State of Jones a l’air de davantage relever du cours d’histoire aride d’un évènement déjà trop utilisé au cinéma que d’un chef d’œuvre libertaire.

Et si vous l’avez loupé la semaine dernière :

Comancheria

Thriller américain réalisé par David Mackenzie, avec Jeff Bridges, Chris Pine et Ben Foster (1h42).

Le synopsis : « Après la mort de leur mère, deux frères organisent une série de braquages, visant uniquement les agences d’une même banque. Ils n’ont que quelques jours pour éviter la saisie de leur propriété familiale, et comptent rembourser la banque avec son propre argent. À leurs trousses, un ranger bientôt à la retraite et son adjoint, bien décidés à les arrêter.  »

Particularités ? Ce film mélange réellement les genres, entre thriller mais aussi western, road-movie et comédie. Le titre du film n’est autre que le nom donné avec 1860 aux habitants de la région des Comanches, anciennement situé dans le sud des États-Unis. Il s’agit encore d’un film dont le scénario est sur la désormais célèbre Blacklist.

Bonne(s) séance(s) et à la semaine prochaine ! Et pour relire notre sélection de la semaine dernière, c’est par ici !

Paola Vavasseur
Me trouver :

Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !
Paola Vavasseur
Me trouver :

Written by Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !