La Brasserie du Mont Blanc sort pour cette fin d’année 2016 deux nouvelles bières : une aromatisée à la violette et un brassin d’hiver. L’occasion de faire un petit focus sur cette bière venue tout droit du haut de nos belles montagnes françaises et ayant déjà obtenu de nombreuses distinctions.

Commençons tout d’abord par vous immerger dans le contexte. La toute première brasserie des Alpes a vu le jour en 1821 à Sallanches. Deux personnes y travaillaient alors, produisant environ 6500 litres par an. Après être passée entre plusieurs mains et avoir arrêté sa production en 1966, la Brasserie du Mont Blanc a repris sont activité en 1999.

La personne à l’origine de cette renaissance ? Sylvain Chiron, savoyard inspiré par les crafts américaines – qu’il a connu lorsqu’il faisait ses études outre-Atlantique – mais aussi par son immersion au sein d’un monastère trappiste en Belgique. Comme quoi, le monde de la bière est bien vaste. Grâce à ses connaissances et à son savoir-faire, il a ainsi relancé la production de cette brasserie, qui produit aujourd’hui 25 000 hectolitres par an à La Motte-Servelex, au cœur de la Savoie.

Le point commun entre les différents brassins de cette marque ? Il s’agit essentiellement de bières de garde, brassées avec de l’eau captée sur les flancs du Mont Blanc, à plus de 2000 mètres d’altitude

Mont blanc

Parmi les différentes bières produites par la Brasserie du Mont Blanc, la blanche, titrant à 4,7%, est assez exceptionnelle. La preuve : elle a été élue meilleure blanche au monde en 2013 et 2015. Cette blanche a plusieurs particularités : de fermentation haute et de garde longue durée (comme toutes les bières de la maison), elle est non-filtrée, ce qui lui donne un aspect trouble. Il en résulte une bière élégante aux notes d’agrumes, de froment et de coriandre. 

En complément de ses productions habituelles, la brasserie produit aussi cette année un brassin de saison disponible jusqu’au mois de mars uniquement. Idéale pour les fêtes de fin d’année, cette bière ambrée forte, titrant à 7,2%, est, vous l’aurez compris, typée bière de Noël. En bouche elle est maltée et gourmande, étonnamment peu forte, avec des notes de marrons, de miel, de cannelle et de clous de girofles. Un très joli brassin que l’on vous recommande pour vos apéros au coin du feu !

Enfin, pour les amateurs de bières fantaisies, la Brasserie du Mont Blanc produit 3 recettes originales : Violette et airelles, Genépi (dotée d’une magnifique robe verte) et, enfin, nouveauté éphémère de cette année : une bière à la myrtille. Cette dernière titre à 5,8% et doit donc son goût à un mélange de bière et de jus de myrtilles. Le rendu est savoureux et fruité, tout en gardant un goût de bière de qualité et en évitant le piège du « trop sucré » !

Mont blanc

Vient alors la question cruciale : où les trouver ? Aux pieds des pistes de vos stations de ski préférées, c’est certain, mais aussi en grand distribution ! Ouvrez l’œil et préparez vos papilles : elle a tout d’une grande !

Paola Vavasseur
Me trouver :

Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !
Paola Vavasseur
Me trouver :

Written by Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !