Les yeux et les oreilles grands ouverts, on vous donne la liste des films à voir au ciné chaque semaine… avant même de les avoir vu ! Cette sélection purement subjective se base rigoureusement sur nos perceptions des affiches, bandes annonces, critiques lues dans la presse, sur internet et toutes autres informations sur lesquelles nous sommes tombés, de façon plus ou moins inopinée.

À voir parmi les sorties ciné du mercredi 28 décembre 2016 :

Le fondateur

Biopic américain réalisé par John Lee Hancock, avec Michael Keaton, Linda Cardellini et Patrick Wilson (1h55).

Le synopsis : « Dans les années 50, Ray Kroc rencontre les frères McDonald qui tiennent un restaurant de burgers en Californie. Bluffé par leur concept, Ray leur propose de franchiser la marque et va s’en emparer pour bâtir l’empire que l’on connaît aujourd’hui. »

Particularités ? Le rôle principal avait été proposé à Tom Hanks, qui l’a finalement refusé. En 1993 il était arrivé l’inverse : Michael Keaton avait laissé sa place pour le premier rôle de Philadelphia. Les frères Coen ont pendant quelques temps souhaité réaliser ce film, car ils adoraient le scénario, d’ailleurs présent sur la Blacklist de 2014. Les restaurants historiques ont du être recréés car les actuels ne correspondaient pas.

American Pastoral

Drame historique américain réalisé par Erwan McGregor, avec Erwan McGregor, Jennifer Connelly et Dakota Fanning (1h48).

Le synopsis : « L’Amérique des années 60. Autrefois champion de sport de son lycée, Seymour Levov, dit « le Suédois », est devenu un riche homme d’affaires marié à Dawn, ancienne reine de beauté. Mais les bouleversements sociopolitiques de l’époque font bientôt irruption dans la vie bourgeoise, en apparence idyllique, de Seymour. Lorsque sa fille adorée, Merry, disparaît après avoir été accusée d’acte terroriste, il part à sa recherche pour que sa famille soit de nouveau unie. Profondément ébranlé par ce qu’il découvre, il doit affronter le chaos qui secoue la société américaine et jette les bases d’un nouveau monde. La vie de famille ne sera plus jamais la même… »

Particularités ? Ce film, en projet depuis 2004, est l’adaptation du roman éponyme écrit par Philip Roth et récompensé du prix Pulitzer de la Fiction. Ewan McGregor, d’abord choisi pour le premier rôle du film, a finalement décidé d’en devenir également le réalisateur. Le film met en avant une religion méconnue mais importante en Inde : le Jaïnisme.

Your Name

Film d’animation japonais réalisé par Makoto Shinkai (1h46).

Le synopsis : « Mitsuha, adolescente coincée dans une famille traditionnelle, rêve de quitter ses montagnes natales pour découvrir la vie trépidante de Tokyo. Elle est loin d’imaginer pouvoir vivre l’aventure urbaine dans la peau de… Taki, un jeune lycéen vivant à Tokyo, occupé entre son petit boulot dans un restaurant italien et ses nombreux amis. À travers ses rêves, Mitsuha se voit littéralement propulsée dans la vie du jeune garçon au point qu’elle croit vivre la réalité… Tout bascule lorsqu’elle réalise que Taki rêve également d’une vie dans les montagnes, entouré d’une famille traditionnelle… dans la peau d’une jeune fille ! Une étrange relation s’installe entre leurs deux corps qu’ils accaparent mutuellement. Quel mystère se cache derrière ces rêves étranges qui unissent deux destinées que tout oppose et qui ne se sont jamais rencontrées ? »

Particularités ? Ce film est en train de battre tous les records (détenus par le studio Ghibli) au Japon, avec déjà plus de 10 millions de spectateurs et se hissant donc à la 5ème place des plus gros succès de tous les temps. En parallèle Makoto Shinkai a également sorti cette histoire en roman.

Ne tombez pas dans le piège, n’allez pas voir :

Père Fils Thérapie : Une comédie père-fils sur fond d’intrigue policière à deux balles et menées par des acteurs sur le retour n’aurait pas pu mieux tomber : entre Noël et le jour de l’An. Dernier film de 2016, premier oublié ? 

Et si vous l’avez loupé la semaine dernière :

Mapplethorpe: Look at the picture

Documentaire germano-américain réalisé par Fenton Bailey et Randy Barbato, avec Deborah Harry, Fran Lebowitz et Brooke Shields (1h49).

Le synopsis : « Un portrait du sulfureux photographe américain Robert Mapplethorpe, mort du sida en 1989, dont la vie était encore plus scandaleuse que ses photographies. Sa famille, ses amis, ses amants parlent de lui et de son intimité, dans une série d’interviews d’archives inédites, rendues publiques pour la toute première fois. Par son talent, Robert Mapplethorpe a permis à la photographie de trouver sa place au sein de l’art contemporain, grâce à des œuvres qui, au-delà de la disparition de cet artiste visionnaire et audacieux, toujours continuent à faire débat. »

Particularités ? Ce documentaire revient sur la vie et l’œuvre du célèbre photographe, auquel le Grand Palais avait consacré une exposition en 2014. Il a notamment partagé sa vie avec Patti Smith, rencontrée en 1967.

Bonne(s) séance(s) et à la semaine prochaine ! Et pour relire notre sélection de la semaine dernière, c’est par ici !

Paola Vavasseur
Me trouver :

Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !
Paola Vavasseur
Me trouver :

Written by Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !