Les yeux et les oreilles grands ouverts, on vous donne la liste des films à voir au ciné chaque semaine… avant même de les avoir vus ! Cette sélection purement subjective se base rigoureusement sur nos perceptions des affiches, bandes annonces, critiques lues dans la presse, sur internet et toutes autres informations sur lesquelles nous sommes tombés, de façon plus ou moins inopinée.

À voir parmi les sorties ciné du mercredi 30 août 2017 :

Seven Sisters

Thriller américano-franco-belgo-britannique réalisé par Tommy Wirkola, avec Noomi Rapace, Glenn Close et Willem Dafoe (2h04).

Le synopsis : « 2073. La Terre est surpeuplée. Le gouvernement décide d’instaurer une politique d’enfant unique, appliquée de main de fer par le Bureau d’Allocation des Naissances, sous l’égide de Nicolette Cayman. Confronté à la naissance de septuplées, Terrence Settman décide de garder secrète l’existence de ses 7 petites-filles. Confinées dans leur appartement, prénommées d’un jour de la semaine, elles devront chacune leur tour partager une identité unique à l’extérieur, simulant l’existence d’une seule personne : Karen Settman. Si le secret demeure intact des années durant, tout s’effondre le jour où Lundi disparait mystérieusement… »

Particularités ? Au départ les 7 sœurs devaient être… des frères. Ce film a été tourné en Roumanie. Ce scénario figurait sur la célèbre Blacklist.

 

Wind River

Thriller américain réalisé par Taylor Sheridan, avec Elisabeth Olsen, Jeremy Renner et Kelsey Asbille (1h50).

Le synopsis : « Cory Lambert est pisteur dans la réserve indienne de Wind River, perdue dans l’immensité sauvage du Wyoming. Lorsqu’il découvre le corps d’une femme en pleine nature, le FBI envoie une jeune recrue élucider ce meurtre. Fortement lié à la communauté amérindienne, il va l’aider à mener l’enquête dans ce milieu hostile, ravagé par la violence et l’isolement, où la loi des hommes s’estompe face à celle impitoyable de la nature… »

Particularités ? Il s’agit en fait de la suite de la trilogie du réalisateur, au sujet de la « frontière américaine moderne ». Les deux premiers volets de ce triptyque étaient Sicario et Comancheria. Le réalisateur a beaucoup parlé avec les habitants de la réserve indienne pour imaginer ce film.

Patti Cake$

Comédie dramatique américaine réalisée par Geremy Jasper, avec Danielle Macdonald, Bridget Everett et Siddharth Dhananjay (1h48).

Le synopsis : « Patricia Dombrowski, alias Patti Cake$, a 23 ans. Elle rêve de devenir la star du hip-hop, rencontrer O-Z, son Dieu du rap et surtout fuir sa petite ville du New Jersey et son job de serveuse dans un bar miteux. Elle doit cependant s’occuper de Nana, sa grand-mère qu’elle adore, et de Barb, sa mère, une chanteuse ratée et totalement instable. Un soir, au cours d’une battle sur un parking, elle révèle tout son talent de slammeuse. Elle s’embarque alors dans une aventure musicale avec Jheri, son meilleur ami et Basterd, un musicien mutique et asocial. »

Particularités ? Le réalisateur a eu l’idée de ce film à un moment où il a eu peur que sa vie ne lui échappe. La première version du scénario a été écrite en seulement 19 jours, puis lors de séances d’écriture au Sundance Screenwriters Lab.

Ne tombez pas dans le piège, n’allez pas voir :

Bonne pomme : Bon, c’est pas un film qui a l’air carrément horrible, mais ce qui est sûr c’est qu’il est destiné à un public, disons, plus mûr ! Vive les Teen Movies version retraité !

Et si vous l’avez loupé la semaine dernière :

Les Proies

Thriller américain réalisé par Sofia Coppola, avec Colin Farrell, Nicole Kidman et Kirsten Dunst (1h33).

Le synopsis : « En pleine guerre de Sécession, dans le Sud profond, les pensionnaires d’un internat de jeunes filles recueillent un soldat blessé du camp adverse. Alors qu’elles lui offrent refuge et pansent ses plaies, l’atmosphère se charge de tensions sexuelles et de dangereuses rivalités éclatent. Jusqu’à ce que des événements inattendus ne fassent voler en éclats interdits et tabous. »

Particularités ? Il s’agit de l’adaptation du roman éponyme de Thomas P. Cullinan, et déjà adapté au cinéma en 1971 par Don Siegel, avec Clint Eastwood. La différence ? L’histoire est cette fois-ci racontée du point de vue des femmes !

Bonne(s) séance(s) et à la semaine prochaine ! Et pour relire notre sélection de la semaine dernière, c’est par ici !

Paola Vavasseur
Me trouver :

Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !
Paola Vavasseur
Me trouver :

Written by Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !