Représentant un cinquième des ventes de Champagne en France, les rosés occupent désormais une place à part entière dans le paysage français. Plus qu’une répétition de phénomènes estivaux, le segment du rosé semble se solidifier, avec une augmentation de plus de 100% des volumes de vente sur internet en 5 ans.

Cette embellie n’est pourtant pas suivie par les Champagnes traditionnels, qui ont perdu environ 30 millions de bouteilles sur le marché français. Soucieuses de ne pas impacter l’image du Champagne, les marques usent peu des promotions, laissant de plus en plus de place aux sparklings, une concurrence jeune mais très agressive…

Pour se défendre, les marques ont donc misé sur le rosé, plus jeune, et surtout débarrassé des codes vieillissant du Champagne. Côté communication, exit les campagnes 100% femmes : le pétillant rosé se boit et se mixe entre trentenaires, et on trouve maintenant des références pour tous les goûts et à tous les prix.

Entre Champagne et sparkling rosé, votre cœur balance ? Pas de panique, on a déblayé un peu le terrain en goûtant deux références : d’un côté le Mumm Rosé, et de l’autre, sa plus sérieuse concurrente bon marché, la Clairette de Die Rosé

Mumm Rosé (transparrente) – environ 40€

Symbole de la montée en gamme des Champagnes rosés, Mumm a lancé une bouteille transparente, très simplement ornée de l’élégant cordon rouge de la marque. Fruité sans être trop sucré, ce brut dominé par le Pinot noir dévoile des notes de pamplemousse et de cerise.

Nos conseils de dégustation : à boire ultra-frais avec une part de fraisier, mais surtout, SANS glaçons. On fait des piscines avec le Ricard, pas avec le Champagne les amis !

Clairette de Die Tradition Rosé – environ 6,50€

La Clairette de Die, déjà célèbre pour ses sparklings, n’avait jusqu’en 2016 pas le droit de produire de vins pétillants rosés. C’est après des années de bataille que les vignerons de Die ont obtenu le droit de lancer la production de cette Clairette Rosé, que nous avons pu goûter ! Ce premier tout premier millésime de la coopérative Jaillance se démarque par sa finesse et ses arômes de fruits rouges et de litchis.

larevuey_champagnerosé3

Nos conseils de dégustation : Versez une cuillère à café de confiture de fruits de la passion, 1cl de vodka, remplissez votre verre de glaçons et rallongez avec de la Clairette Rosé. Mélangez délicatement avec une cuillère à cocktail et servez !

cocktail-clairette-de-die-rose-la-revue-y-1
Benoit Gisbert-Mora
Trouvez-moi

Benoit Gisbert-Mora

Passionné de musique et avide de tendances, spécialiste food & drink !
Benoit Gisbert-Mora
Trouvez-moi

Les derniers articles par Benoit Gisbert-Mora (tout voir)

Written by Benoit Gisbert-Mora

Passionné de musique et avide de tendances, spécialiste food & drink !