Les yeux et les oreilles grands ouverts, on vous donne la liste des films à voir chaque semaine… avant même que nous les ayons vus ! Cette sélection purement subjective se base rigoureusement sur nos perceptions des affiches, bandes annonces, critiques lues dans la presse, sur internet et toutes autres informations sur lesquelles nous sommes tombés, de façon plus ou moins inopinée.

À voir parmi les sorties cinéma du mercredi 17 décembre 2014 :

Run

Thriller dramatique franco-ivoirien, réalisé par Philippe Lacôte avec Abdoul Karim Konaté, Isaach de Bankolé et Alexandre Desane (1h40).

Particularités ? Le film a été présenté dans la section Un Certain Regard à Cannes en 2014. Il devait, à l’origine, être un documentaire, mais finalement le réalisateur a opté pour la fiction, plus intéressante pour développer l’histoire d’un personnage et prendre de la distance. Le tournage a eu lieu en plein conflit en Côte d’Ivoire, avec donc quelques attaques médiatiques dans le pays.

Le synopsis : « Run s’enfuit… Il vient de tuer le Premier ministre de son pays. Pour cela il a dû prendre le visage et les vêtements d’un fou, errant à travers la ville. Sa vie lui revient par flashes ; son enfance avec maître Tourou quand il rêvait de devenir faiseur de pluie, ses aventures avec Gladys la mangeuse et son passé de milicien en tant que Jeune Patriote, au cœur du conflit politique et militaire en Côte d’Ivoire. Toutes ses vies, Run ne les a pas choisies. À chaque fois, il s’est laissé happer par elles, en fuyant une vie précédente. C’est pour ça qu’il s’appelle Run. »

Le temps des aveux

Drame historique franco-belgo-cambodgien, réalisé par Régis Wargnier, avec Raphaël Personnaz, Kompheak Phoeung et Olivier Gourmet (1h35).

Particularités ? Le tournage a réellement eu lieu au Cambodge, en décors naturels. Avec ce film, les ministères de la culture française et cambodgienne ont signé leur premier accord de coproduction commun, en 2013. Le personnage de Douch existe vraiment : nommé Kang Kek Ieu il a été condamné en 2012 à la prison à perpétuité. Raphaël Personnaz est arrivé au Cambodge un mois avant le début du tournage pour s’imprégner de la culture du pays et apprendre la langue khmère.

Le synopsis : « Cambodge, 1971. Alors qu’il travaille à la restauration des temples d’Angkor, François Bizot, ethnologue français, est capturé par les Khmers rouges. Détenu dans un camp perdu dans la jungle, Bizot est accusé d’être un espion de la CIA. Sa seule chance de salut, convaincre Douch, le jeune chef du camp, de son innocence. Tandis que le français découvre la réalité de l’embrigadement des Khmers rouges, se construit entre le prisonnier et son geôlier un lien indéfinissable… »

Les Pingouins de Madagascar

Films d’animation américain, réalisé par Simon J. Smith et Eric Darnell (1h33).

Particularités ? Il s’agit d’un sequel de Madagascar 3 : les pingouins, personnages alors secondaires, deviennent enfin les vrais héros d’un long métrage ! En plus du film, des comics et un jeu vidéo sont prévus pour bientôt. Les premières scènes du films sont une parodie des documentaires animaliers tels que La Marche de l’empereur.

Le synopsis : « Vous pensiez connaître les Pingouins de Madagascar ? Pourtant, les quatre frères cachent un lourd secret. Ils sont en fait… agents secrets ! Pour sauver le monde du terrible Docteur Octavius, les pingouins devront s’associer à la très chic organisation de la North Wind menée par le superbe husky au nom classé secret. »

Dumb & Dumber De

Comédie américaine réalisée par Bobby Farrelly et Peter Farrelly, avec Jim Carrey, Jeff Daniels et Rob Riggle (1h49).

Particularités ? Cette suite a failli ne pas naître, car ni la Warner Bros. ni Jim Carrey n’étaient motivés. Finalement, presque 10 ans après le premier film, la suite voit le jour, avec son acteur fétiche et son réalisateur original (Peter Farrelly, ainsi que son frère Bobby), sous la houlette d’Universal. Le film est donc très attendu… attention cependant à la critique de la part des fans absolus du film original ! Certains des acteurs sont les mêmes : Jim Carrey, Billy et Sea Bass par exemple. La musique du film a été composée par le groupe Empire of the Sun.

Le synopsis : « Vingt ans après, Lloyd et Harry sont toujours amis – et toujours aussi débiles ! Quand ils apprennent qu’Harry est père, les deux amis se lancent dans un nouveau road trip à la recherche de sa fille. Ils vont sillonner le pays à bord de véhicules toujours plus improbables, semant la folie et le chaos jusqu’à un endroit où ils n’auraient jamais dû pouvoir se retrouver… »

 

Ne tombez pas dans le piège, n’allez pas voir :

Le Septième Fils : Parce que rien qu’en lisant les mots « légendes », « magie », « guerrier », « mystique », « prophétique », « rompu au combat » et « royaume » dans le synopsis, je me suis presque vomi dessus.

 

Et si vous l’avez loupé la semaine dernière :

Timbuktu

Drame franco-mauritanien réalisé par Abderrahmane Sissako, avec Ibrahim Ahmed dit Pino, Toulou Kiki et Abel Jafri (1h37).

Particularités ? C’était le seul long métrage africain en compétition au Festival de Cannes 2014. Il est également sélectionné dans la catégorie « Meilleur film en langue étrangère » pour les Oscar 2015. Il s’agit d’une fiction, mais elle est inspirée de tristes faits réels : la lapidation publique d’un couple pour avoir eu des enfants hors mariage. Certains comédiens ont été choisis pendant le tournage, comme par exemple un homme qui était à la base régisseur sur le film, ou encore un piroguier passé à coté du tournage par hasard !

Le synopsis : « Non loin de Tombouctou tombée sous le joug des extrémistes religieux, Kidane  mène une vie simple et paisible dans les dunes, entouré de sa femme Satima, sa fille Toya et de Issan, son petit berger âgé de 12 ans.
En ville, les habitants subissent, impuissants, le régime de terreur des djihadistes qui ont pris en otage leur foi. Fini la musique et les rires, les cigarettes et même le football… Les femmes sont devenues des ombres qui tentent de résister avec dignité. Des tribunaux improvisés rendent chaque jour leurs sentences absurdes et tragiques.
Kidane et les siens semblent un temps épargnés par le chaos de Tombouctou. Mais leur destin bascule le jour où Kidane tue accidentellement Amadou le pêcheur qui s’en est pris à GPS, sa vache préférée.
Il doit alors faire face aux nouvelles lois de ces occupants venus d’ailleurs… »

 

 Bonne séances et à la semaine prochaine !

Paola Vavasseur
Me trouver :

Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !
Paola Vavasseur
Me trouver :

Written by Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !