Les yeux et les oreilles grands ouverts, on vous donne la liste des films à voir au ciné chaque semaine… avant même que nous les ayons vus ! Cette sélection purement subjective se base rigoureusement sur nos perceptions des affiches, bandes annonces, critiques lues dans la presse, sur internet et toutes autres informations sur lesquelles nous sommes tombés, de façon plus ou moins inopinée.

À voir parmi les sorties cinéma du mercredi 13 avril 2016 :

Desierto

Thriller franco-mexicain réalisé par Jonas Cuarón, avec Gael Garcia Bernal, Jeffrey Dean Morgan et Alondra Hidalgo (1h34).

Le synopsis : « Désert de Sonora, Sud de la Californie. Au cœur des étendues hostiles, emmené par un père de famille déterminé, un groupe de mexicains progresse vers la liberté. La chaleur, les serpents et l’immensité les épuisent et les accablent… Soudain des balles se mettent à siffler. On cherche à les abattre, un à un. »

Particularités ? Le papa du réalisateur, Alfonso Cuarón a également travaillé sur ce film. Les conditions de tournage dans le désert mexicain ont été très rudes : 2 acteurs se sont évanouis pendant les premiers jours et le tournage a été interrompu pendant 1 an à cause des hautes températures mais aussi de la pluie. La musique a été composée par Woodkid !

Le livre de la jungle

Film d’aventure fantastique américain, réalisé par Jon Favreau, avec Neel Sethi (1h46).

Le synopsis : « Les aventures de Mowgli, un petit homme élevé dans la jungle par une famille de loups. Mais Mowgli n’est plus le bienvenu dans la jungle depuis que le redoutable tigre Shere Khan, qui porte les cicatrices des hommes, promet d’éliminer celui qu’il considère comme une menace. Poussé à abandonner le seul foyer qu’il ait jamais connu, Mowgli se lance dans un voyage captivant, à la découverte de soi, guidé par son mentor la panthère Bagheera et l’ours Baloo. Sur le chemin, Mowgli rencontre des créatures comme Kaa, un pyton à la voix séduisante et au regard hypnotique et le Roi Louie, qui tente de contraindre Mowgli à lui révéler le secret de la fleur rouge et insaisissable : le feu. »

Particularités ? Ce film s’inscrit dans la tendance des adaptations « live » des dessins animés, après Alice au Pays des Merveilles, Maléfique ou encore Cedrillon. Un autre film sur le sujet est d’ailleurs en préparation : Jungle Book : Origins sortira en 2017. Les animaux ont été conçus en motion capture puis « joués » par des marionnettistes créateurs du Muppet Show : la Jim Henson Company.

Hardcore Henry

Film d’action russo-américain réalisé par Ilya Naishuller, avec Sharlo Copley, Danila Kozlovski et Haley Bennett (1h34).

Le synopsis : « Attachez votre ceinture. Hardcore Henry est certainement l’expérience la plus intense et la plus originale à vivre au cinéma depuis bien longtemps ! Vous ne vous souvenez de rien. Votre femme vient de vous ramener à la vie. Elle vous apprend votre nom : Henry. Cinq minutes plus tard, vous êtes la cible d’une armée de mercenaires menée par un puissant chef militaire en quête de domination du monde. Vous parvenez à vous échapper mais votre femme se fait kidnapper. Vous voilà perdu dans un Moscou hostile. Ici tout le monde semble vouloir votre mort. Vous ne pouvez compter sur personne. Sauf peut-être sur le mystérieux Jimmy. Pouvez-vous lui faire confiance ? Arriverez-vous à survivre à ce chaos, sauver votre femme et à faire la lumière sur votre véritable identité ? Bonne chance Henry, vous allez en avoir besoin. »

Particularités ? Ce film a entièrement été tourné en caméra subjective (vue à la première personne) avec une GoPro ! Le réalisateur fait partie du groupe de rock russe Biting Elbows et s’est déjà fait remarquer pour les clips du groupe qu’il a réalisés. Le film est inspiré (mais pas copié) des jeux-vidéos Half-Life. Le personnage principal (vous ?) ne parle jamais.

Ne tombez pas dans le piège, n’allez pas voir :

Grimsby – agent trop spécial : Waouh, ça faisait longtemps que je n’avais pas vu une bande-annonce qui présage une telle daube ! Scenario ultra-pauvre, gros clichés et humour plus que naze, je préfèrerais me taper la filmographie entière de Franck Dubosc plutôt que passer ne serait-ce que 5 minutes devant ce film !

Et si vous l’avez loupé la semaine dernière :

Demolition

Drame américain réalisé par Jean-Marc Vallée, avec Jake Gyllenhaal, Naomi Watts et Chris Cooper (1h41).

Le synopsis : « Banquier d’affaires ayant brillamment réussi, Davis  a perdu le goût de vivre depuis que sa femme est décédée dans un tragique accident de voiture. Malgré son beau-père qui le pousse à se ressaisir, il sombre de plus en plus. Un jour, il envoie une lettre de réclamation à une société de distributeurs automatiques, puis lui adresse d’autres courriers où il livre des souvenirs personnels. Jusqu’au moment où sa correspondance attire l’attention de Karen, la responsable du service clients. Peu à peu, une relation se noue entre eux. Entre Karen et son fils de 15 ans, Davis se reconstruit, commençant d’abord par faire table rase de sa vie passée … »

Particularités ? Le scénario du film fait partie de la Blacklist de 2007, liste connue pour être celle où apparaissent les meilleurs scénarios qui n’ont pas encore été adaptés au cinéma. C’est maintenant fait ! Malgré une histoire débutée par un décès, ce film célèbre la vie et le bonheur, de quoi faire méditer ! Comme l’indique le titre, pas mal de décors sont détruits au cours du film ! 

Bonne(s) séance(s) et à la semaine prochaine !

cinema-larevuey-93
Paola Vavasseur
Me trouver :

Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !
Paola Vavasseur
Me trouver :

Written by Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !