La nouvelle édition du Hellfest se tiendra dans la désormais célèbre petite ville de Clisson, près de Nantes. Devenu l’un des géants des festivals de métal, le Hellfest, qui avait attiré plus de 140 000 personnes pour son douzième anniversaire, a mis les bouchées double pour cette nouvelle édition. Je vous livre mes secrets pour ne pas finir en galère dans mon petit paradis !

1. Les basiques

  • Avoir son pass ! Et oui, c’est la base. Si jamais vous ne l’avez malheureusement pas encore, pas (trop) de panique, mais un peu quand même. Certains pass 3 jours sont disponibles à l’heure où j’écris ces lignes sur le site officiel du festival. S’il n’y en a plus, vous pouvez aussi tenter d’en racheter (à prix juste !) à des personnes qui ne peuvent malheureusement pas y aller, ou même essayer d’en gagner ici par exemple !
  • Trouver le bon moyen de transport pour y aller ! Le Hellfest est situé à Clisson, à quelques kilomètres de Nantes. Attention : le centre-ville de Clisson est assez loin du festival. Personnellement, je suis persuadée que la voiture, et plus particulièrement le co-voiturage, est le meilleur moyen pour y aller, depuis n’importe où France.
  • Trouver où dormir, ou du moins savoir où poser ses affaires. Les hôtels sont peu nombreux et les chambres chez l’habitant sont réservées d’années en années par des festivaliers fidèles. Le camping est l’une des meilleures solutions, à condition que vous sachiez distinguer votre tente ! Si vous préférez quelque chose de plus confortable, le village Easy Camp propose des tentes en carton (étanche !), des tipis ou une solution « hôtel ». Pas mal du tout, mais ça vous coûtera un peu plus cher. Personnellement ma solution préférée est de dormir dans ma (grande) voiture. Un petit Bedcar (médaille d’or du concours Lépine 2016, attention !) et hop, comme à la maison !

2. Les petits plus qui feront la différence
(vos potes se moqueront peut-être de vous mais vous serez bien contents)

  • Prenez absolument avec vous le duo gagnant crème solaire – Biafine. Ou au moins l’un des deux. Ça vous sera utile à coup sûr, et ça pourra même vous permettre de faire quelques rencontres puisqu’environ 95% des Hellfesteurs y ont déjà attrapé un coup de soleil (chiffre absolument officieux inventé par moi-même).
  • Complétez votre équipement avec 3 indispensables d’hygiène et bien-être : gel hydroalcoolique, lingettes nettoyantes et brumisateur. Franchement, vous me remercierez. Exceptionnellement je vous autorise à ne pas vous brosser les dents !
  • Cachez au fond de votre sac une bouteille d’eau et un peu de paracétamol, ça sauvera vos matins ! D’ailleurs, il est bon de savoir qu’il y a des points d’eau gratuits dans le Hellfest, idéal pour se désaltérer, faire le plein ou se rafraichir !
  • Équipez-vous de sacs poubelles, le 3-en-1 idéal : pour vomir, pour vous protéger de l’éventuelle pluie (le K-way vert fluo est rigoureusement interdit) et pour… jeter vos déchets. D’ailleurs, pour ceux qui seront au camping, un système de collecte des déchets sera mis en place. Vous pourrez alors les échanger contre du crédit boisson : 1€ en échange de 2 poubelles triées, ou de 3 mélangées. Pas mal non ?
  • Repérez les toilettes ! Et oui, c’est bête, mais ça peut être utile ! Dans l’enceinte du festival elles sont assez nombreuses… mais les utilisateurs aussi. L’une des meilleures solutions pour ne pas trop attendre est souvent d’aller jusqu’à celles (sèches) qui sont situées près du Hell City Square.

3. Le fameux Leclerc et ses petits secrets…

  • Ne prenez pas trop de choses et ravitaillez-vous au Leclerc ! Situé tout près du festival, le Leclerc de Clisson est une mine d’or. Oui, c’est un supermarché ordinaire, mais pendant le Hellfest l’ambiance y est surprenante ! N’ayez crainte d’y aller, il y a foule, certes, mais tout le monde, vendeurs comme clients, y est adorable. Vous n’apprécierez jamais autant de faire vos courses.
  • Ne vous inquiétez pas : en principe il n’y aura pas de pénurie d’alcool ni de bière, les stocks sont bien alimentés !
  • Profitez de ses avantages et services. Prises électriques, toilettes (attention, il y a du monde), climatisation… Ça vous semble peut-être banal, mais vous risquez de beaucoup apprécier ces services au moment venu !
  • Rafraichissez vos boissons. Il n’y a plus de bières fraiches ? Mettez vos (futurs) achats dans les bacs de surgelés le temps de faire le reste de vos courses. Ça, c’est quasiment luxueux !

4. Les animations et services dans le Hellfest

  • Allez au Hell City Square. Plusieurs espaces y sont aménagés, et c’est assez cool ! Des marques y proposent des animations (Doc Martens, Marshall, Gibson, Blablacar) avec souvent des cadeaux à gagner. Il y a aussi un salon de tatouage, un comptoir pour acheter ses pass pour le Hellfest de l’année suivante et un stand pour les objets perdus.
  • Mangez ! Et oui, c’est important, et ça peut même être une partie de plaisir, puisque les stands de bouffe sont très nombreux et variés ! Viande grillée, tartines, burgers, salades, pizza, plats des différentes régions de France et mets végétariens, glaces, bonbons… Vous trouverez tout, ou presque ! Mention spéciale pour le Hell Snack : bon, pratique et pas cher du tout !
  • Profitez du spectacle. Je ne parle pas des concerts (ça va venir !), mais des shows brûlants et burlesques qui ont lieu de manière impromptue dans le festival. Vous pourrez aussi voir des pros dans le skate park en forme de croix et, à tout moment, admirer la foule de gens heureux, déguisés ou pas, qui se pressent dans le festival !

5. Et la musique, dans tout ça ?

  • Préparez-vous un programme. À vous de choisir la méthode : en téléchargeant votre running order personnalisé, en écrivant les infos sur une feuille (dans l’idéal plastifiée et mise en porte clefs), ou en utilisant l’appli du Hellfest. Au moins vous serez sûrs de ne (presque) rien louper.
  • Placez-vous. Après 17h, l’affluence sur les 2 mainstages est juste démoniaque… un conseil, placez-vous pile au milieu, et profiter des inter-concerts des deux scènes pour vous rapprocher peu à peu.
  • Partez l’esprit ouvert : Vous ne connaissez surement pas les 160 groupes du Hellfest, et vous ne les verrez pas tous, puisque les concerts sont en simultané. Alors pas d’a priori, et pas de pause musicale : quand vous ne savez pas où aller, faites le tour des scènes, vous ferez ainsi plein de découvertes !

Et oui, le Hellfest, c’est, ne l’oublions pas, surtout de la musique ! Riffs ravageurs, dieux de la guitare et monuments du rock, le cru 2018 nous réserve à nouveau des moments magiques… Voici ma (courte) liste très suggestive des gros groupes à ne surtout pas louper :

  • Avenged Svenfold
  • Iron Maiden
  • Judas Priest
  • Deftones
  • Alice in Chains
  • Megadeath
  • Joan Jett & The Blackhearts
  • Turbonegro

De la musique forte, des potes, de l’amour, de l’amour et encore de l’amour. J’en suis sûre vous êtes maintenant prêts pour adorer votre séjour en enfer!

Paola Vavasseur
Me trouver :

Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !
Paola Vavasseur
Me trouver :

Written by Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !