Les yeux et les oreilles grands ouverts, on vous donne la liste des films à voir au ciné chaque semaine… avant même que nous les ayons vus ! Cette sélection purement subjective se base rigoureusement sur nos perceptions des affiches, bandes annonces, critiques lues dans la presse, sur internet et toutes autres informations sur lesquelles nous sommes tombés, de façon plus ou moins inopinée.

À voir parmi les sorties ciné du mercredi 7 septembre 2016 :

Comancheria

Thriller américain réalisé par David Mackenzie, avec Jeff Bridges, Chris Pine et Ben Foster (1h42).

Le synopsis : « Après la mort de leur mère, deux frères organisent une série de braquages, visant uniquement les agences d’une même banque. Ils n’ont que quelques jours pour éviter la saisie de leur propriété familiale, et comptent rembourser la banque avec son propre argent. À leurs trousses, un ranger bientôt à la retraite et son adjoint, bien décidés à les arrêter.  »

Particularités ? Ce film mélange réellement les genres, entre thriller mais aussi western, road-movie et comédie. Le titre du film n’est autre que le nom donné avec 1860 aux habitants de la région des Comanches, anciennement situé dans le sud des États-Unis. Il s’agit encore d’un film dont le scénario est sur la désormais célèbre Blacklist.

Jeunesse

Drame franco-portuguais réalisé par Julien Samani, avec Kévin Azaïs, Jean-François Stévenin et Samir Guesmi (1h23).

Le synopsis : « Zico a soif d’ailleurs. Il embarque sur un cargo au Havre. Très vite, les tensions avec le reste de l’équipage et les avaries à répétition mettent à mal ses rêves d’aventures. Une lutte s’engage alors contre les éléments et les épreuves qui frappent ces hommes.  »

Particularités ? Il s’agit du premier long métrage de fiction de ce réalisateur, déjà connu pour certains de ses documentaires primés. C’est l’adaptation d’une nouvelle écrite par Joseph Conrad en 1898, qui a été présentée (par une parente de l’auteur) au réalisateur lors de la projection de l’un de ses documentaires. Kévin Azaïs avait reçu le César du meilleur espoir masculin pour son rôle dans Les Combattants.

Frantz

Drame franco-allemand réalisé par François Ozon, avec Pierre Niney, Paula Beer et Ernst Stötzner (1h54).

Le synopsis : « Au lendemain de la guerre 14-18, dans une petite ville allemande, Anna se rend tous les jours sur la tombe de son fiancé, Frantz, mort sur le front en France. Mais ce jour-là, un jeune Français, Adrien, est venu se recueillir sur la tombe de son ami allemand. Cette présence à la suite de la défaite allemande va provoquer des réactions passionnelles dans la ville. »

Particularités ? À l’origine, l’histoire est celle d’une pièce de Maurice Rostand publiée en 1930, ensuite adaptée au cinéma par Ernst Lubitsch en 1932, et maintenant par François Ozon ! La grosse différence est que l’histoire est cette fois racontée du point de vue de la jeune veuve et plus du soldat français. Les acteurs ont participé à la rédaction des dialogues. En allemand, « Frantz » s’écrit sans « t » !

Ne tombez pas dans le piège, n’allez pas voir :

Ben-Hur : Près de 60 ans après la sortie de Ben-Hur, un monument du cinéma (et onze Oscars tout de même), une bande de rigolos se décide à remettre le couvert. Pas de bol, ce nouveau Ben Hur fait déjà un flop aux Amériques, preuve que la frénésie des remakes, prequels, sequels et autres spin-offs épuise les spectateurs. Et nous aussi.

Et si vous l’avez loupé la semaine dernière :

Un petit boulot

Comédie française réalisée par Pascal Chaumeil, avec Romain Duris, Michel Blanc et Alice Belaïdi (1h37).

Le synopsis : « Jacques habite une petite ville dont tous les habitants ont été mis sur la paille suite à un licenciement boursier. L’usine a fermé, sa copine est partie et les dettes s’accumulent. Alors quand le bookmaker mafieux du coin lui propose de tuer sa femme, Jacques accepte volontiers…  »

Particularités ? Il s’agit du 4ème long métrage de Pascal Chaumeil, décédé il y a un an. Le scénario, écrit par Michel Blanc, est une adaptation à la française d’un roman américain écrit par Iain Levinson. C’est un film mêlant l’absurde des frères Coen à la comédie française et au western : un mélange explosif !

Bonne(s) séance(s) et à la semaine prochaine ! Et pour relire notre sélection de la semaine dernière, c’est par ici !

cinema-100-larevuey

Paola Vavasseur
Me trouver :

Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !
Paola Vavasseur
Me trouver :

Written by Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !