Les yeux et les oreilles grands ouverts, on vous donne la liste des films à voir chaque semaine… avant même que nous les ayons vus ! Cette sélection purement subjective se base rigoureusement sur nos perceptions des affiches, bandes annonces, critiques lues dans la presse, sur internet et toutes autres informations sur lesquelles nous sommes tombés, de façon plus ou moins inopinée.

À voir parmi les sorties cinéma du mercredi 12 novembre 2014 :

Quand vient la nuit

Thriller américain réalisé par Michael R. Roskam, avec Tom Hardy, Noomi Rapace et James Gandolfini (1h47).

Particularités ? Encore et encore et encore un film inspiré d’un roman, Sauve qui peut, écrit par Dennis Lehane. Les livres de cet homme ont inspirés de nombreux films : Mystic River, Gone Baby Gone, Shutter Island, etc. Le film a été entièrement tourné à New-York, et plus précisément à Brooklyn. C’est le dernier long métrage de l’acteur James Gandolfini, malheureusement décédé en juin dernier à l’âge de 51 ans. 

Le synopsis : « Bob Saginowski, barman solitaire, suit d’un regard désabusé le système de blanchiment d’argent basé sur des bars-dépôts – appelés « Drop bars » – qui sévit dans les bas-fonds de Brooklyn. Avec son cousin et employeur Marv, Bob se retrouve au centre d’un braquage qui tourne mal. Il est bientôt mêlé à une enquête qui va réveiller des drames enfouis du passé… »

Favelas

Film d’aventure – thriller britannique réalisé par Stephen Daldry et Christian Duurvoort, avec Wagner Moura, Selton Mello et Rooney Mara (1h54).

Particularités ? Stephen Daldry est le réalisateur du film devenu culte Billy Elliott ! Il traite encore une fois de l’enfance, sujet qui lui est cher. Les 3 rôles principaux sont tenus par de tout jeunes comédiens, non-professionnels, qui font avec ce film leurs premiers pas en tant qu’acteurs ! Le livre dont est inspiré le film a été désigné comme « inapproprié au public enfantin ». Le réalisateur du film oscarisé La Cité de Dieu, Fernando Meirelles, est venu en aide à l’équipe du film durant le tournage.

Le synopsis : « Lorsque deux garçons des bidonvilles de Rio trouvent un portefeuille au cours de leur inspection quotidienne de la décharge du coin, ils sont loin de se douter que leur vie est sur le point de changer à jamais. Quand la police locale débarque, offrant une belle récompense en échange du portefeuille, Rafael et, Gardo réalisent l’importance de leur découverte. Une aventure extraordinaire commence alors pour nos deux jeunes héros. Flanqués de leur ami Rato, le trio décide de cacher son précieux butin, et d’échapper à la police afin de découvrir quel secret il peut bien contenir. Pour tenter d’y voir plus clair, ils vont recomposer, étape par étape, l’histoire de son propriétaire, José Angelo, discernant peu à peu à qui ils peuvent se fier. Ils vont alors comprendre que la police, et notamment son chef, le redoutable Frederico, sont loin d’être dignes de confiance. Mais un couple de missionnaires américains qui travaille dans leur favela, le très désabusé Père Julliard et sa jeune assistante Olivia, pourra peut-être leur ouvrir de meilleures perspectives. »

 

Qui Vive

Drame français réalisé par Marianne Tardieu, avec Reda Kateb, Adèle Exarchopoulos et Rashid Debbouze (1h23).

Particularités ? Il s’agit du premier long métrage de la réalisatrice Marianne Tardieu. Le tournage s’est fait en seulement 1 mois, entre la Bretagne et les Pays de la Loire.

Le synopsis : « Retourné vivre chez ses parents, Chérif, la trentaine, peine à décrocher le concours d’infirmier. En attendant, il travaille comme vigile. Il réussit malgré tout les écrits de son concours et rencontre une fille qui lui plaît, Jenny… Mais au centre commercial où il travaille, il perd pied face à une bande d’adolescents désoeuvrés qui le harcèlent. Pour se débarrasser d’eux, il accepte de rencarder un pote sur les livraisons du magasin. En l’espace d’une nuit, la vie de Chérif bascule… »

 

Ne tombez pas dans le piège, n’allez pas voir :

Respire : Parce qu’on l’aimait bien Mélanie Laurent… Jusqu’à cette vidéo virale qui a largement gâché sa réputation…

 

Et si vous l’avez loupé la semaine dernière :

Paradise Lost

Thriller franco-espagnolo-belge réalisé par Andrea Di Stefano, avec Benicio Del Toro, Josh Hutcherson et Claudia Traisac (1h54).

Particularités ? C’est le premier film du réalisateur, qui est également le scénariste, qui, à l’origine, est acteur. Il insiste notamment sur la véracité des faits, dialogues et anecdotes du film. Si Benicio Del Toro avait refusé le rôle… le film n’aurait tout simplement pas vu le jour.

Le synopsis : « Nick pense avoir trouvé son paradis en rejoignant son frère en Colombie. Un lagon turquoise, une plage d’ivoire et des vagues parfaites ; un rêve pour ce jeune surfeur canadien. Il y rencontre Maria, une magnifique Colombienne. Ils tombent follement amoureux. Tout semble parfait… jusqu’à ce que Maria le présente à son oncle : un certain Pablo Escobar. »

 Bonne séances et à la semaine prochaine !

Paola Vavasseur
Me trouver :

Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !
Paola Vavasseur
Me trouver :

Written by Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !