Les yeux et les oreilles grands ouverts, on vous donne la liste des films à voir chaque semaine… avant même que nous les ayons vus ! Cette sélection purement subjective se base rigoureusement sur nos perceptions des affiches, bandes annonces, critiques lues dans la presse, sur internet et toutes autres informations sur lesquelles nous sommes tombés, de façon plus ou moins inopinée.

À voir parmi les sorties cinéma du mercredi 2 décembre 2015 :

Kill your friends

Thriller et comédie britannique réalisé par Owen Harris, avec Nicholas Hoult, Craig Roberts et James Corden (1h43)

Le synopsis : « Londres, 1997. Les groupes pop comme Blur, Oasis et Radiohead règnent en maîtres sur les ondes. Steven Stelfox, 27 ans, producteur de musique et chasseur de talents, écrase tout sur son chemin. Poussé par sa cupidité, son ambition et une quantité inhumaine de drogues, il recherche le prochain tube. C’est l’époque d’un business où les carrières se font et se défont. A mesure que les tubes se font plus rares, il tente de désespérément de sauver sa carrière. »

Particularités ? Il s’agit du premier long métrage du réalisateur, auparavant habitué des séries. C’est l’adaptation du roman éponyme publié (après 18 refus de maisons d’édition) en 2008 par John Niven, qui lui même a fait carrière dans l’univers de la musique. Pour les critiques il s’agit de l’équivalent d’un « American Psycho » dans le domaine de la musique.

 

Le Prophète

Film d’animation réalisé par Roger Allers, avec Salma Hayek-Pinault, Mika et Nicolas Duvauchelle (1h30).

Le synopsis : « Sur l’île fictionnelle d’Orphalese, Almitra, une petite fille de huit ans, rencontre Mustafa, prisonnier politique assigné à résidence. Contre toute attente, cette rencontre se transforme en amitié. Ce même jour, les autorités apprennent à Mustafa sa libération. Des gardes sont chargés de l’escorter immédiatement au bateau qui le ramènera vers son pays natal. Sur son chemin, Mustafa partage ses poèmes et sa vision de la vie avec les habitants d’Orphalese. Almitra, qui le suit discrètement, se représente ces paroles dans des séquences oniriques visuellement éblouissantes. Mais lorsqu’elle réalise que les intentions des gardes sont beaucoup moins nobles qu’annoncées, elle fait tout son possible pour aider son ami. Arrivera-t-elle à le sauver ? »

Particularités ? Il s’agit de l’adaptation du livre de poèmes libanais « Le Prophète », écrit par Khalil Gibran, et qui est le second livre le plus vendu au monde après La Bible ! Le film est composé d’une trame narrative classique dans laquelle s’immiscent plusieurs chapitres, plusieurs poèmes, dessinés et imaginés par différents artistes, tels que Joann Sfar, Bill Plimpton et Tomm Moore.

 

Le pont des espions

Thriller américain réalisé par Steven Spielberg, avec Tom Hanks, Mark Rylance et Scott Shepherd (2h12)

Le synopsis : « James Donovan, un avocat de Brooklyn se retrouve plongé au cœur de la guerre froide lorsque la CIA l’envoie accomplir une mission presque impossible : négocier la libération du pilote d’un avion espion américain U-2 qui a été capturé. »

Particularités ? Cette histoire est inspirée de faits réels. Le réalisateur est Steven Spielberg et le scénario a été écrit par les frères Coen. C’est la 4ème fois que Tom Hanks joue pour Spielberg (après Il faut sauver le soldat Ryan, Arrête-moi si tu peux et Le Terminal). Pendant les 20 premières minutes du film il n’y a strictement aucune musique.

Ne tombez pas dans le piège, n’allez pas voir :

Babysitting 2 : Ok le 1 était très drôle, et celui-ci l’est sûrement aussi, mais merde, faire une suite alors qu’il n’y est même pas question de garder un enfant, àa m’énerve !

Et si vous l’avez loupé la semaine dernière :

Strictly Criminal

Thriller américain réalisé par Scott Cooper, avec Johnny Depp, Joel Edgerton et Benedict Cumberbatch (2h03).

Le synopsis : « Le quartier de South Boston dans les années 70. L’agent du FBI John Connolly convainc le caïd irlandais James « Whitey » Bulger de collaborer avec l’agence fédérale afin d’éliminer un ennemi commun : la mafia italienne. Le film retrace l’histoire vraie de cette alliance contre nature qui a dégénéré et permis à Whitey d’échapper à la justice, de consolider son pouvoir et de s’imposer comme l’un des malfrats les plus redoutables de Boston et les plus puissants des États-Unis. »

Particularités ? Ce film a été présenté (hors compétition) en ouverture de la Mostra de Venise. Non, Johnny Depp ne s’est pas fait arracher les cheveux pour faire ce film, il s’agit d’un élément de silicone ajouté sur sa tête. Certaines familles des victimes ont accusé le film de glorifier le criminel. Le tournage s’est en partie fait dans des décors naturels, y compris sur les lieux où se sont véritablement déroulés certains évènements.

Bonne(s) séance(s) et à la semaine prochaine !

cinema-larevuey-74-0
Paola Vavasseur
Me trouver :

Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !
Paola Vavasseur
Me trouver :

Written by Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !