Les yeux et les oreilles grands ouverts, on vous donne la liste des films à voir au ciné chaque semaine… avant même de les avoir vu ! Cette sélection purement subjective se base rigoureusement sur nos perceptions des affiches, bandes annonces, critiques lues dans la presse, sur internet et toutes autres informations sur lesquelles nous sommes tombés, de façon plus ou moins inopinée.

À voir parmi les sorties ciné du mercredi 2 novembre 2016 :

Mademoiselle

Thriller sud-coréen réalisé par Park Chan-Wook, avec Kim Min-Hee, Kim Tae-Ri et Jung-Woo Ha (2h25).

Le synopsis : « Corée. Années 30, pendant la colonisation japonaise. Une jeune femme (Sookee) est engagée comme servante d’une riche japonaise (Hideko), vivant recluse dans un immense manoir sous la coupe d’un oncle tyrannique. Mais Sookee a un secret. Avec l’aide d’un escroc se faisant passer pour un comte japonais, ils ont d’autres plans pour Hideko… »

Particularités ? Le réalisateur d’Old Boy signe ici une adaptation du roman Du bout des doigts de Sarah Waters, qui se déroulait à Londres. Il est très différent de ses autres films : il s’agit selon lui d’une histoire d’amour et d’amitié, avec quand même « un peu de violence, à la fin ».

Réparer les vivants

Drame français réalisé par Katell Quillévéré, avec Tahar Rahim, Emmanuelle Seigner et Anne Dorval (1h43).

Le synopsis : « Tout commence au petit jour dans une mer déchaînée avec trois jeunes surfeurs. Quelques heures plus tard, sur le chemin du retour, c’est l’accident. Désormais suspendue aux machines dans un hôpital du Havre, la vie de Simon n’est plus qu’un leurre. Au même moment, à Paris, une femme attend la greffe providentielle qui pourra prolonger sa vie… »

Particularités ? Il s’agit de l’adaptation de l’excellent roman éponyme écrit par Maylis de Karangal. De nombreuses personnes voulaient faire cette adaptation, et c’est donc Katell Quillévéré qui a été choisi par l’auteure pour en acquérir les droits. Ce film pose de très bonnes questions sur le don d’organe et est très réaliste, notamment grâce à de nombreuses rencontres avec des professionnels. Le tournage a eu lieu dans un hôpital désaffecté.

Snowden

Thriller et biopic américano-germano-français réalisé par Oliver Stone, avec Joseph Gordon-Levitt, Shailene Woodley et Melissa Leo (2h15).

Le synopsis : « Patriote idéaliste et enthousiaste, le jeune Edward Snowden semble réaliser son rêve quand il rejoint les équipes de la CIA puis de la NSA. Il découvre alors au cœur des Services de Renseignements américains l’ampleur insoupçonnée de la cyber-surveillance. Violant la Constitution, soutenue par de grandes entreprises, la NSA collecte des montagnes de données et piste toutes les formes de télécommunications à un niveau planétaire. Choqué par cette intrusion systématique dans nos vies privées, Snowden décide de rassembler des preuves et de tout divulguer. Devenu lanceur d’alerte, il sacrifiera sa liberté et sa vie privée. En juin 2013, deux journalistes prennent le risque de le rencontrer dans une chambre d’hôtel à Hong Kong. Une course contre la montre s’engage pour analyser les preuves irréfutables présentées par Snowden avant leur publication. Les révélations qui vont être faites dans cette pièce seront au cœur du plus grand scandale d’espionnage de l’histoire des États-Unis. »

Particularités ? Joseph Gordon-Levitt était le premier choix du réalisateur, qui avait lu quelques articles sur le blog de l’acteur. Edward Snowden s’est impliqué dans le film et a beaucoup aidé l’équipe.

La folle histoire de Max et Léon

Comédie française réalisée par Jonathan Barré, avec David Marsais, Grégoire Ludig et Alice Vial (1h38).

Le synopsis : « Les aventures de Max et Léon, deux amis d’enfance fainéants et bringueurs, qui tentent par tous les moyens d’échapper à la Seconde Guerre mondiale. »

Particularités ? Pour ceux qui ne les ont pas encore reconnus, les 2 acteurs principaux sont les héros du Palmashow, duo comique français. Il y a de très nombreux guests dans le film, comme Florence Foresti ou encore Kad Merad.

For this is my body

Drame suisse réalisé par Paule Muret, avec Carl Barât, Audrey Bastien et Fanny Ardant (1h39).

Le synopsis : « C’est l’histoire d’une rencontre, celle d’un rocker et d’une groupie. Elle, amoureuse comme une fan, lui magnifique, déglingué, à côté,  ne lui apporte rien de ce qu’elle attend. Elle sait pourtant qu’elle vit à cet instant les heures les plus intenses de sa vie, le temps d’une journée, entre deux concerts. »

Particularités ? L’acteur principal est Carl Barât, co-leader avec Pete Doherty des Libertines ! Cette histoire d’amour impossible est basée sur les œuvres romantiques du XIXème siècle. Il s’est passé 3 ans entre la rencontre de la réalisatrice et du comédien et le tournage du film, essentiellement pour des raisons financières.

Ne tombez pas dans le piège, n’allez pas voir :

Ouija : C’est vu, c’est revu, ça en devient fatiguant. Si vous voulez flipper un bon coup, allez plutôt voir Don’t Breathe, encore visible pour quelques semaines ! 

Et si vous l’avez loupé la semaine dernière :

La fille du train

Thriller américain réalisé par Tate Taylor, avec Emily Blunt, Rebecca Ferguson et Haley Bennett (1h53).

Le synopsis : « Rachel prend tous les jours le même train et passe tous les jours devant la même maison. Dévastée par son divorce, elle fantasme sur le couple qui y vit et leur imagine une vie parfaite… jusqu’au jour où elle est le témoin d’un événement extrêmement choquant et se retrouve malgré elle étroitement mêlée à un angoissant mystère. »

Particularités ? Encore un film adapté d’un livre, en l’occurrence écrit par Paula Hawkins. Mais cette fois les producteurs ont acheté les droits avant que le roman ne soit publié (en 2014) ! L’une des différence est que les scènes se déroulent à New York et non plus à Londres. Ce film n’a pas été filmé en numérique afin de conserver d’importants contrastes et zones d’obscurité.

Bonne(s) séance(s) et à la semaine prochaine ! Et pour relire notre sélection de la semaine dernière, c’est par ici !

Paola Vavasseur
Me trouver :

Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !
Paola Vavasseur
Me trouver :

Written by Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !