Les yeux et les oreilles grands ouverts, on vous donne la liste des films à voir au ciné chaque semaine… avant même de les avoir vu ! Cette sélection purement subjective se base rigoureusement sur nos perceptions des affiches, bandes annonces, critiques lues dans la presse, sur internet et toutes autres informations sur lesquelles nous sommes tombés, de façon plus ou moins inopinée.

À voir parmi les sorties ciné du mercredi 25 janvier 2017 :

La La Land

Comédie musicale américaine réalisée par Damien Chazelle, avec Ryan Gosling, Emma Stone et John Legend (2h08).

Le synopsis : « Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions. De son côté, Sebastian, passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance. Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent… Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante d’Hollywood ? »

Particularités ? Il s’agit du nouveau film de Damien Chazelle, réalisateur de l’excellent Whiplash. C’est réellement Ryan Gosling qui joue du piano dans le film. Le réalisateur s’est inspiré des films de Jacques Demy, dont Les Parapluies de Cherbourg et Les Demoiselles de Rochefort.

Resident Evil : Chapter Final

Film d’horreur américano-germano-canado-franco-australien réalisé par Paul W.S. Anderson, avec Milla Jovovich, Ali Larter et Iain Glen (1h47).

Le synopsis : « Alice, seule survivante de la bataille de Washington contre les zombies, doit retourner à l’endroit où le cauchemar a débuté : le Hive à Raccoon City. C’est là, qu’Umbrella Corporation a regroupé ses forces pour mener un assaut final contre les survivants de l’apocalypse. »

Particularités ? Il s’agit donc du 6ème et dernier film de la saga Resident Evil commencée en 2002. La fille de Mila Jovovich et Paul WS Anderson dans la vraie vie, Ever Anderson, incarne la Reine Rouge dans ce film ! Et comme les industries culturelles sont quand même bien faites : le 7ème jeu Resident Evil sort la veille, le 24 janvier, sur consoles !

Compte tes blessures

Drame français réalisé par Morgan Simon, avec Kévin Azaïs, Monia Chokri et Nathan Willcocks (1h20).

Le synopsis : « Chanteur charismatique d’un groupe de hard rock, Vincent, 24 ans, a déjà tatoué la moitié de son corps. Avec sa gueule d’ange et son regard incandescent, le monde lui appartient. Mais l’arrivée d’une nouvelle femme dans la vie de son père réveille les tensions. Vincent n’entend plus retenir sa colère, ni son désir. »

Particularités ? Ce film a été remarqué dans de nombreux festivals, dont celui de San Sebastian. En parallèle du film, le réalisateur a tourné un clip avec Kévin Azaïs, capté lors du concert bordelais du groupe américain Being As An Ocean.

 

Valley of stars

Film policier iranien réalisé par Mani Haghighi, avec Amir Jadidi, Homayoun Ghanizadeh et Ehsan Goudarzi (1h48).

Le synopsis : « 23 janvier 1965. Le lendemain de l’assassinat du Premier Ministre iranien, l’agent Babak Hafizi est envoyé par la police secrète sur l’île de Qeshm, à l’est du Golfe Persique, pour enquêter sur le suicide suspect d’un dissident en exil. Parcourant la mystérieuse vallée des étoiles accompagné d’un géologue et d’un ingénieur du son, Babak va découvrir que ce lieu renferme bien des secrets : d’un cimetière hanté à une disparition mystérieuse, le trio devra essayer de démêler mythes et réalité. »

Particularités ? L’idée de ce film est venu d’une « légende » dont a entendu parler le réalisateur. Ce film est en partie composé d’images du film Brique et miroir sorti en 1965 et réalisé par le grand-père de Mani Haghighi. Le bateau et le cimetière ont réellement été construits pour ce film. Les noms des personnages principaux sont ceux d’anciens camarades de classe du réalisateur. Ainsi, il a l’impression de mieux connaître ses personnages que s’il les avait complètement inventés !

Ne tombez pas dans le piège, n’allez pas voir :

The Boyfriend : Un mix tragique de Mon beau-père et moi et de Nos pires voisins, que l’on va s’empresser d’oublier malgré la rebelle attitude toute naturelle de Franco… Et une mention spéciale au stagiaire qui n’a pas trouvé mieux que de pomper Salch pour l’adaptation de l’affiche française !

Et si vous l’avez loupé la semaine dernière :

Live by Night

Thriller américain réalisé par Ben Affleck, avec Ben Affleck, Zoe Saldana et Elle Fanning (2h09).

Le synopsis : « Boston, dans les années 20. Malgré la Prohibition, l’alcool coule à flot dans les bars clandestins tenus par la mafia et il suffit d’un peu d’ambition et d’audace pour se faire une place au soleil. Fils du chef de la police de Boston, Joe Coughlin a rejeté depuis longtemps l’éducation très stricte de son père pour mener une vie de criminel. Pourtant, même chez les voyous, il existe un code d’honneur que Joe n’hésite pas à bafouer : il se met à dos un puissant caïd en lui volant son argent et sa petite amie. Sa liaison passionnelle ne tarde pas à provoquer le chaos. Entre vengeance, trahisons et ambitions contrariées, Joe quittera Boston pour s’imposer au sein de la mafia de Tampa… »

Particularités ? Il s’agit du 4ème long métrage de Ben Affleck, cette fois adapté d’un roman de Dennis Lehane. Deux autres de ses livres ont été adaptés au cinéma : Gone Baby Gone et Shutter Island. Leonardo DiCaprio est producteur du film.

Bonne(s) séance(s) et à la semaine prochaine ! Et pour relire notre sélection de la semaine dernière, c’est par ici !

Paola Vavasseur
Me trouver :

Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !
Paola Vavasseur
Me trouver :

Les derniers articles par Paola Vavasseur (tout voir)

Written by Paola Vavasseur

Rédac Chef, amoureuse (de culture, communication et voyages) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !